Le commerce de détail américain vient de connaître le meilleur Noël de l’histoire

Les consommateurs américains ont dépensé plus de 800 milliards $ au cours de la saison de Noël. C’est ce qui ressort du rapport de SpendingPulse, une division de la société de cartes de crédit Mastercard. C’est un record historique.

Les consommateurs américains ont dépensé plus de 800 milliards $ au cours de la saison de Noël. C’est ce qui ressort du rapport de SpendingPulse, une division de la société de cartes de crédit Mastercard. C’est un record historique.

Le consommateur américain fait confiance à l’économie. Cette frénésie d’achats offre donc un répit bienvenu pour le commerce de détail qui traverse une très grave crise actuellement. En 2017, on a recensé plus de 7000 fermetures de magasins.Mastercard a calculé les dépenses sur la base de ce qui est payé par carte de crédit et a rajouté une estimation des paiements réalisés en espèces et avec d’autres moyens de paiement. Les ventes de voitures ont été exclues.Les actions de la plupart des chaînes de vente au détail américaines se sont appréciées après la publication du rapport. L’action JC Penney Co. A gagné 7,6 %, celle de Kohl et Macy Inc. a gagné 5 %.Les chiffres montrent que entre le 1er novembre et le 24 décembre, les consommateurs ont dépensé 4,9 % de plus tant en ligne que hors ligne. C’est la plus forte hausse depuis 2011.

Près de 90% de toutes les dépenses sont toujours effectuées dans des magasins

On a enregistré 18 % de ventes en ligne supplémentaires au cours de cette période. Mais l’ensemble de ces ventes ne représente que 11 à 12 % des dépenses globales. Le reste est encore acheté dans des magasins physiques.Mais les analystes s’accordent pour dire qu’Amazon a largement profité de cette fête de Noël. La firme de Jeff Bezos s’est accaparée 50 % de toutes les ventes en ligne (en 2016, cette proportion était de 38 %), mais de plus, la société a accueilli plus de 4 millions de nouveaux adhérents à son service Prime au cours de cette seule semaine. La société compterait donc 100 millions de familles américaines comme clientes.

UPS débordée

Cette translation rapide des ventes des magasins physiques vers les sites de e-commerce a des répercussions pour le secteur du transport. La société de transport UPS avait anticipé les fêtes de fin d’année en recrutant près de 95 000 personnes pour faire face au surcroît de travail prévisible à cette époque, comme en 2015 et 2016. De plus, elle a poursuivi ces embauches jusqu’à la dernière semaine avant Noël pour s’adapter à la demande.Malgré cela, elle a été si débordée qu’elle a dû demander à son personnel des fonctions de support d’aider les transporteurs à effectuer leurs tournées de livraison. Des centaines de travailleurs de la comptabilité, du marketing et autres employés de bureau étaient invités à se changer et à rejoindre un dépôt pour trier des colis et aider à charger les camions et camionnettes de la société. Dans certains cas, on leur demandait même d’effectuer la livraison eux-mêmes, parfois en utilisant leur propre véhicule.

Show More
Close
Close