Nous sommes tous concernés par l’intervention probable de la Chine pour calmer son marché de la construction

Le cours du minerai de fer, un élément clé de l’acier, a chuté de 20 % la semaine dernière. Cela a eu non seulement une influence sur le cours des actions de plusieurs sociétés minières, mais pourrait aussi avoir des conséquences pour nous tous. Le prix du minerai de fer et d’autres métaux industriels comme le cuivre, ont recommencé à grimper depuis le début de cette année, grâce à une demande accrue de la Chine. Cette hausse des prix a soutenu une reprise qui a commencé il y a 15 mois, et qui a fait suite à une longue période de stagnation, avec des cours qui avaient atteint leur niveau le plus faible en 10 ans.La demande est toujours forte en Chine, mais il semble maintenant que les prix du minerai étaient trop élevés par rapport à la situation réelle sur les marchés, ce qui a provoqué une correction des prix, et c’est à celle-ci que nous devons la forte réduction des prix. De plus, l’annonce mercredi selon laquelle le gouvernement chinois pourrait intervenir prochainement pour calmer le marché de construction de logements a eu pour effet de renforcer cette baisse. L’industrie de la construction est traditionnellement le plus gros acheteur de cuivre et d’acier.Les grandes entreprises minières telles que Rio Tinto, BHP Billiton et Glencore ont vu le cours de leurs actions chuter de 5 % cette semaine. Cette baisse est non seulement liée à la turbulence que l’on avait constatée auparavant sur les marchés financiers cette semaine, mais aussi à la baisse des cours des métaux sur les marchés internationaux. Pourtant, ces prix records sont beaucoup plus élevé que l’an dernier.

L’inflation

Mais ce n’est pas tout. Le prix des matières premières a un impact significatif sur l’inflation. L’inflation est souvent liée au prix du pétrole, mais le cours des matières premières joue aussi un rôle. Chaque fois que le cours des matières premières augmente, les prix des produits qui sont fabriqués avec ces matières premières s’élèvent également – comme cela s’est produit l’année dernière. Cela signifie qu’une baisse continue des cours des métaux pourrait ralentir de nouveau l’inflation mondiale le mois prochain.

Show More
Close
Close