Les Russes se sont dotés d’un char sans équivalent en Occident

L’armée russe vient de se doter d’un nouveau char révolutionnaire, l’Armata, ou T-14, qui incarne  une nouvelle génération de tanks dotés d’une capacité de tir et d’un blindage capables de vaincre tout concurrent américain ou britannique, a indiqué un ancien officier supérieur de l’armée britannique. Selon ce gradé, ce char n’a pas d’équivalent dans l’arsenal actuel de l’OTAN. L’Armata projette ses missiles bien plus loin que le char britannique Challenger, ou le char américain Abrams : à une distance d’environ 5 km, contre une distance d’environ 4 km pour ses deux concurrents.« Il est souhaitable de porter atteinte au blindage d’un char ennemi à une portée bien plus grande que celle à laquelle il peut vous frapper. Les Russes ont maintenant cet avantage », résume l’ancien officier.En outre, le char est équipé d’une tourelle inhabitée automatique, ce qui implique qu’il peut opposer une puissance de feu supérieure à celle de ses ennemis, sans risque d’exposer son pilote. Le T- 14 est aussi plus léger, plus rapide, et moins haut que ses concurrents occidentaux.Et la tourelle révolutionnaire n’est pas la seule caractéristique décisive selon ses concepteurs : le tank est aussi doté d’un système de détection de menace à 360° et d’un blindage réactif capable de faire exploser tout missile ou balle qui tenterait de le percuter.

Une nouvelle course aux armements technologiques

Selon un document provenant des services de renseignements militaires britanniques, « l’Armata incarne l’évolution la plus révolutionnaire en matière de conception de char de ces 50 dernières années ».Présente pour une première fois lors d’une parade militaire publique, il est l’un des fers de lance du programme de réarmement militaire orchestré sur 10 ans par le président russe, Vladimir Poutine. Un budget de 20.000 milliards de roubles, soit près de 300 milliards d’euros, aurait été alloué à ce programme, qui marque, selon les observateurs, le début d’une nouvelle course aux armements technologiques.Le Kremlin a indiqué qu’il construira 120 chars Armata par an à partir de 2018, et qu’il envisage d’ajouter 6 autres modèles de véhicules blindés à son arsenal. Pour mémoire, l’arsenal russe comprend déjà 2500 chars.

Show More

Express devient Business AM

Close
Close