Economie

Chaque minute, 6 personnes de ce pays sont poussées dans l’extrême pauvreté

Dans le monde, le Nigeria est le pays qui compte le plus grand nombre de personnes extrêmement pauvres. Selon l’ONU, ce pays compte 87 millions de personnes qui doivent vivre avec un revenu quotidien de 1,90 dollar (1,6 euro). C’est près de la moitié de la population de cet Etat, le plus grand producteur de pétrole d’Afrique. A moins que quelque chose de dramatique ne se produise, cette situation devrait encore empirer, explique l’agence de presse Bloomberg.

En Inde, pays cinq fois plus peuplé, la pauvreté recule. Selon la Brookings Institution, le nombre de personnes démunies au Nigeria augmenterait de six personnes par jour.

Richesse pétrolière

Les Nations Unies s’attendent à ce que la population du Nigeria double pour atteindre 410 millions de personnes d’ici 2050. Cela ne fera probablement qu’augmenter le nombre de pauvres.

La pauvreté au Nigeria a commencé à s’aggraver au moment de l’explosion des prix du pétrole dans les années 1970. A cette époque, le pays est devenu l’un des plus riches d’Afrique. L’élite nigériane s’est enrichie grâce aux revenus du secteur pétrolier. Parallèlement, les gouvernements civils et militaires successifs ont négligé l’agriculture, la production et l’éducation.

Des études ont montré que le revenu annuel réel par habitant est passé de 264 dollars (232 euros) à 250 dollars (220 euros) entre 1970 et 1999, malgré des recettes pétrolières de 230 milliards de dollars (202,5 milliards d’euros).

« Une fois que le Nigeria a découvert le pétrole, le pays n’a pas réussi à se doter d’un bon leadership », a déclaré Michael Famoroti, économiste chez Stears Consumer à Lagos. « La découverte de pétrole a conduit à la paresse des dirigeants nigérians. Le pays souffre encore de cet héritage aujourd’hui. « 

Le Nigéria se situe au 157ème rang de l’indice de développement humain des Nations Unies. Dans le classement de Transparency International, le pays n’est qu’à la 144ème place. L’espérance de vie des Nigérians n’est encore que de 54 ans, bien qu’il s’agisse d’une amélioration par rapport aux 46 ans de 1999.

Marché du travail informel

Environ 80% des personnes qui gagnent un revenu sont actives dans le secteur informel ou occupent un poste de « travail vulnérable », ce qui n’offre aucune garantie en termes de sécurité sociale ou d’autres formes de droits.

Depuis son entrée en fonction en 2015, le Président Muhammadu Buhari s’est efforcé d’améliorer le niveau de vie. Son gouvernement a créé un programme garantissant un revenu mensuel de 14 dollars (12,3 euros) aux familles démunies.

Parallèlement, Buhari a été critiqué pour sa politique de taux de change, qui a compromis la valeur de la monnaie nationale et a fait monter les prix des denrées alimentaires.

« Buhari avait de bonnes intentions, mais sa politique économique a aggravé les problèmes rencontrés sur le terrain », affirme l’économiste nigérian Zuhumnan Dapel. « En outre, moins d’un million de personnes bénéficient de son programme de soutien. »

Cela signifie qu’une amélioration est encore fortement éloignée pour de nombreux Nigérians. Entre 72 et 91% des pauvres du Nigeria risquent de ne jamais améliorer sensiblement leur niveau de vie.

Tags
Show More
Close
Close