LifestyleScience

C’est prouvé : les optimistes vivent plus longtemps que les pessimistes

Les optimistes vivent souvent plus longtemps que ceux qui adoptent une approche plus négative de la vie. Telle est la conclusion d’une étude menée par des scientifiques de l’Université de Boston, basée sur un corpus de 70.000 infirmières et de 1.500 soldats aux États-Unis. Les caractères positifs étaient entre 50% et 70% plus susceptibles de vivre jusqu’au moins 85 ans. En moyenne, les hommes et les femmes les plus optimistes vivent entre 11 et 15% plus longtemps que les plus grands pessimistes.

Selon les chercheurs, cela se doit au fait que les optimistes peuvent contrôler leurs émotions plus facilement, ce qui leur offre une meilleure protection contre les effets du stress.

Thérapie

« On en sait beaucoup sur les facteurs de risque de maladie et de décès prématuré, mais on comprend beaucoup moins ce que les chercheurs appellent les « facteurs psychosociaux positifs » qui pourraient permettre un vieillissement en bonne santé », explique la chercheuse Lewina Lee, professeur de psychiatrie à la faculté de médecine de l’Université de Boston.

« Nos recherches montrent toutefois que l’optimisme augmente les chances de vieillir de manière plus saine et d’atteindre un âge plus avancé. Cependant, cela signifie également que les pessimistes disposent d’un instrument pour augmenter les chances d’avoir une vie saine. »

Les chercheurs suggèrent ainsi que des interventions, telles que l’imagination d’un avenir dans lequel tout se déroule bien, ou une thérapie cognitivo-comportementale plus intensive, peuvent augmenter les niveaux d’optimisme.

« Cependant, la raison pour laquelle les personnes optimistes semblent vivre plus longtemps fait encore l’objet d’un débat », a ajouté Lee. « Des comportements plus sains et des niveaux de dépression plus bas n’expliquent que partiellement nos résultats. Selon d’autres études, les personnes plus optimistes ont généralement des objectifs et la confiance pour les atteindre. Elles sont plus efficaces dans la résolution de problèmes et peuvent mieux réguler leurs émotions lors de situations stressantes. ».

Système immunitaire

Selon Bruce Hood, professeur de psychologie du développement à l’Université de Bristol, cette étude confirme les preuves existantes des avantages de la pensée positive.

« Je pense que l’un des mécanismes de causalité pourrait être que les optimistes gèrent mieux le stress », a déclaré le professeur Hood.

« Ils refusent d’être déprimés par les événements négatifs de la vie. Le stress a une influence négative sur le système immunitaire. On pourrait en déduire que les optimistes sont également mieux à même de gérer les infections. »

« Un certain nombre d’études ont également associé le stress à des télomères plus courts, un composant chromosomique associé au vieillissement cellulaire et au risque de maladie cardiaque, de diabète et de cancer. »

Tags
Show More
Close
Close