Economie

C’est surtout le cannabis médical qui est lucratif, pas le cannabis récréatif

De plus en plus demédecins tablent sur les avantages médicaux de la marijuana. Parailleurs, les entreprises s’attendent à un marché qui pourraitatteindre 50 milliards de dollars d’ici 2025, soit dix fois plusque la valeur totale du marché canadien de la marijuana, écrit JenSkerritt sur Bloomberg.

Actuellement, toutel’attention se concentre sur le Canada, pays où l’usage du cannabisà des fins récréatives a récemment été légalisé. Toutefois,le cannabis à des fins médicales pourrait générer un chiffred’affaires beaucoup plus important, précise Skerritt.

Traitement de la douleur

Le marché médical ducannabis offre de nombreux avantages sur le plan médical, expliqueLydia Hatcher, médecin canadien. Plus de 10% des patients de LydiaHatcher ont d’ailleurs recours au cannabis pour lutter contre ladouleur.

Plus de 20 pays, dontl’Allemagne, le Mexique et l’Australie, ont approuvé l’utilisationde la marijuana à des fins médicales. Le Danemark et le Luxembourgont également pris des mesures pour légaliser le médicament à desfins médicales. Enfin, le Royaume-Uni prévoit d’autoriser lesordonnances pour les médicaments dérivés du cannabis d’icil’automne, et les investisseurs s’attendent à ce que beaucoupd’autres pays suivent cet exemple.

Selon un rapport d’ArcviewMarket Research et de BDS Analytics, les ventes de marijuana à desfins médicales devraient diminuer au Canada lorsque l’utilisationrécréative deviendra légale, mais une croissance importante estattendue dans les marchés où les programmes de marijuana médicalesont en train d’émerger.

Le marché mondial desapplications médicales pourrait représenter plus de 50 milliards dedollars d’ici 2025, contre 8 milliards en 2017, soit 10 fois lataille projetée de l’ensemble du secteur de la marijuana auCanada, selon PI Financial Corp. « Le secteur médical ducannabis est potentiellement plus important, avec une croissance enpourcentage », a expliqué Bruce Linton, président-directeurgénéral de Canopy Growth Corp.

Investissements

Le secteur pharmaceutiquemanifeste également un intérêt marqué pour le secteur. En juin,la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis a autorisé lasociété GW Pharmaceuticals à utiliser son produit Epidiolex contredeux formes rares d’épilepsie chez les enfants.

Il s’agit du premiertraitement médical issu de la plante de marijuana à êtrecommercialisé aux États-Unis. Le producteur canadien de marijuana,Tilray, a déjà conclu un partenariat avec la sociétépharmaceutique Sandoz, filiale de Novartis, afin de développer denouveaux médicaments à base de cannabis. Les experts s’attendentégalement à ce que les sociétés pharmaceutiques envisagentbientôt d’investir dans des producteurs de cannabis tels que Tilray.

La plus grande opportunitépour la marijuana médicale pourrait être dans le traitement de ladouleur. La crise des opioïdes en Amérique du Nord pousse lesmédecins et les patients à rechercher des alternatives plus sûresdans le domaine de la douleur.

Les surdoses d’opioïdesont augmenté de 30% entre juillet 2016 et septembre 2017, selonl’Institut national de lutte contre l’abus des drogues. Et plus de115 Américains meurent chaque jour des suites d’une surdosed’opioïdes.

Selon Bloomberg, lesentreprises pharmaceutiques mondiales sont terrifiées à l’idée queles produits à base de cannabis médical deviennent un substitut àleurs produits opioïdes.

« C’est une grandeopportunité pour les entreprises canadiennes », a encore expliqué JasonZandberg, analyste chez PI Financial. « La taille du marché décolleaugmente vraiment lorsque lorsque le produit est utilisé pour letraitement de la douleur. »

Show More
Close
Close