Economie

Cannabis: le Canada poursuit son leadership mondial

Il est rare de voir lesmots « Canada » et « domination mondiale » côte àcôte dans une même phrase. Toutefois, les producteurs de cannabisde ce pays souhaitent changer la donne et se positionner en leader mondial du secteur du cannabis. La légalisation de la marijuana à usage récréatif entrera en vigueur au Canada à partir du 17 octobre prochain.

Pour cela, les entreprisescanadiennes du secteur sont en pleine expansion et ont établi descoentreprises avec une série de partenaires étrangers, explique The Economist. Cependant,plusieurs pays partagent également les mêmes ambitions.

« L’Uruguay a étéle premier pays à légaliser l’usage du cannabis en 2017″,rappelle le magazine. “Le Canada sera toutefois le premier grandmarché de l’Ouest où le produit pourra être légalement acheté.Les entreprises canadiennes espèrent pouvoir ainsi construire uneentreprise internationale qui leur donnera une avance imbattable”.

Investisseurs

« Jusqu’à présent,ces entreprises ont financé leurs plans d’expansion en vendant desactions, complétées par des fonds issus de petites banquesd’investissement et des coopératives de crédit. Des investisseursenthousiastes ont poussé le cours des actions vers des niveauxstratosphériques. Certains avertissent déjà par ailleurs de lapossibilité de l’éclatement d’une bulle.”

« Les plus grandesbanques canadiennes, sans qui rien n’est financé dans le pays, seméfient. Mais la situation a changé le mois dernier lorsque laBanque de Montréal à accepter de prêter à Aurora Cannabis lasomme de 200 millions de dollars canadiens (147 millions de dollarsaméricains, 125,5 millions d’euros) avec a possibilité d’un prêtsupplémentaire de 45 millions de dollars canadiens (29,2 millionsd’euros) après la légalisation ».

« Ces fondspermettront à l’entreprise de continuer à réaliser des effortsafin d’acquérir un position dominante sur les marchés de pays dumonde entier », a déclaré Terry Booth, PDG d’Aurora. Selon lui, lademande européenne pour le cannabis médical est beaucoup importanteque prévu. Booth cite notamment l’Allemagne, le Danemark, l’Italie,la Pologne et Malte comme des marchés particulièrement prometteurs.

Tête de pont

La stratégie consiste àétablir une tête de pont sur le marché de la marijuana médicaledans d’autres pays, contexte qui pourrait être exploité si lecannabis récréatif devenait légal dans ces pays.

Aurora exporte déjà enAllemagne, en Italie et à Malte. L’entreprise prévoit de construireune serre de 93.000 mètres carrés au Danemark dans le cadre d’unecoentreprise avec un producteur européen de tomates. Canopy Growth,un autre producteur européen exerce déjà ses activités dans 12pays dont l’Australie, l’Allemagne, l’Afrique du Sud et le Danemark.

Mais les Canadiens devrontfaire face à une rude concurrence. Des entreprises d’Australie,d’Israël et de Colombie ont fait part d’ambitions mondialessimilaires. Par ailleurs, le leadership mondial du Canada sur lemarché du cannabis pourrait se dissiper si les Etats-Unis clarifieleur politique à cet égard.  

Show More
Close
Close