EconomieTech

Branson dans l’espace en juillet

Le milliardaire britannique Richard Branson a annoncé qu’il prévoyait de voyager dans l’espace d’ici quatre ou cinq mois. Il utilisera son propre vaisseau spatial construit par sa société, Virgin Galactic.

Le milliardaire souhaite célébrer le cinquantième anniversaire du premier atterrissage sur la Lune avec ce vol.

Le 21 juillet 1969, la mission spatiale américaine Apollo 11 a atterri sur la Lune. Virgin Galactic est l’une des deux entreprises, avec Blue Origin, à avoir des projets concret de vols spatiaux avec passagers.

Frontière

Le tourisme spatial reste très modeste pour le moment. Ces entreprises veulent envoyer des centaines, voire des milliers de personnes sur ces vols « suborbitaux » courts. En d’autres termes, cela signifie que ces vols ne seraient pas assez hauts pour faire le tour de la Terre. Les voyages, limités à quelques minutes, vont seulement au bord du cosmos.

Ces missions seraient plus courtes et plus abordables que le projet prévu par SpaceX d’Elon Musk d’envoyer un milliardaire japonais sur la Lune d’ici 2023.

En décembre, Virgin Galactic a parcouru 80 km au-dessus de la Terre. Les États-Unis considèrent cette distance comme la limite de l’espace. Le consensus international est de 100 km.

SpaceShipTwo, le vaisseau spatial de Virgin Galactic, est commandé par deux pilotes. Pour décoller, il est largué par un avion porteur comme une bombe. Il démarre ensuite son propre moteur pour s’envoler vers l’espace.

À 80 km d’altitude, les voyageurs de l’espace peuvent observer la courbure de la terre. Par la suite, l‘engin flotte et descend naturellement, revenant vers son point de départ d’origine, Mojave Air and Space Port en Californie.

SpaceShipTwo pourra emmener six passagers en plus de ses deux pilotes.

Phase finale

Branson a déjà annoncé les dates du premier voyage dans l’espace de Virgin Galactic. Cependant, ces délais ont toujours été annoncés sans véritable lancement. L’homme d’affaires britannique prétend cette fois que les préparatifs en sont au stade final.

« En juillet, nous devrions avoir fait suffisamment d’essais pour planifier un lancement », a-t-il souligné. « Cependant, je ne souhaite pas faire de promesse que je ne puisse pas tenir. Un feu vert sera émis lorsque notre équipe sera à 100% satisfaite des tests. Je ne veux pas les forcer. » Selon Branson, d‘ici la fin de l’année, Virgin Galactic sera prête pour un premier voyage avec des clients.

Branson a également reconnu que Virgin Galactic lui coûte 35 millions de dollars par mois. Auparavant, l’homme d’affaires avait déjà indiqué qu’il avait investi plus d’un milliard de dollars dans l’entreprise depuis les années 2000.

Selon Branson, le prochain vol d’essai du SpaceShipTwo est prévu pour le 20 février, en fonction des conditions météorologiques.

Tags
Show More
Close
Close