40 % des bitcoin sont détenus par moins de 1000 personnes

40 % de tous les bitcoin sont détenus par moins de 1000 personnes. C’est ce qu’a affirmé Kyle Samani, Managing Partner de Multicoin Capital, à l’agence de presse Bloomberg. En outre, 17,3% de tous les Bitcoins seraient détenus par moins de 100 personnes. Les analystes craignent que ces « whales » (ou ‘baleines’) aient le pouvoir d’influencer le marché à tout moment en vendant de grandes quantités de Bitcoin.

« Tous ces gens sont maintenant milliardaires. La vente de [une partie de] leurs Bitcoin peut immédiatement faire baisser le cours ».

En outre, 90 % des cryptomonnaies concurrentes sont entre les mains d’un petit groupe de personnes. Par exemple, Gnosis, la Qtum et Storj. Ce groupe de personnes contrôle également les plateformes de négociation, où ces monnaies virtuelles s’achètent et se revendent.

Beaucoup ont intérêt à ce que le cours implose

Dimanche, le marché des contrats à terme a été ouvert au Bitcoin pour la première fois. A partir de ce moment, on trouvera plus de personnes qui pourront bénéficier d’un effondrement des cours. Le marché à terme permettra de spéculer sur 100 % d’une encaisse en Bitcoins avec un acompte de 33 % à 35 %. Dans les deux sens. Aussi bien sur une augmentation que sur une baisse des cours. Ce qui signifie que cela créera un effet de levier sur un instrument financier qui était déjà ultra-spéculatif.« Tous ces gens peuvent s’appeler les uns les autres parce qu’ils se connaissent et ils l’ont probablement déjà fait », a indiqué Samani.Mais comme le Bitcoin est une monnaie numérique, et qu’il ne s’agit pas d’actions, le délit d’initié (‘insider trading’), qui consiste pour les parties à s’échanger des informations ou à définir ensemble une stratégie, n’est donc pas interdit.Ils pourront donc acheter assez de Bitcoins pour pousser les cours à la hausse, avant de les revendre quelques minutes plus tard pour prendre leurs bénéfices, selon les spécialistes de la bourse.Conclusion : Les grands détenteurs de bitcoin peuvent facilement s’accorder d’une stratégie commune. Cela pose un risque réel pour les petits porteurs…

Show More

Express devient Business AM

Close
Close