Big Brother au bureau : ces nouveaux capteurs savent lorsque vous quittez votre poste de travail

Selon les entreprises, la technologie des capteurs est utile afin de créer un environnement plus « efficace » sur le lieu de travail. Actuellement, de nombreuses applications permettent de suivre le comportement et l’activité d’un employé, écrit Rebecca Greenfield, rédacteur en chef de Bloomberg.

Les capteurs de nombreux paramètres sont partout dans les bureaux et sont peu visibles. « La plupart des personnes lorsqu’elles entrent dans un bâtiment ne les remarquent même pas. Ils sont cachés dans les lumières, dans les badges d’identification et se chargent du suivi de choses telles que l’emploi de la salle de conférence, la situation des employés ou leur temps de conversation avec un collègue. »

Il y a un an des journalistes du quotidien anglais The Telegraph avaient découvert des petites boîtes noires sous leurs bureaux. Le journal avait alors expliqué aux syndicat national des journalistes que ces capteurs étaient destinés à réduire les coûts d’énergie et à veiller à ce que les bureaux ne soient pas surchauffés ou surclimatisés. Ces dispositifs avaient finalement été enlévés.

Sécurité

Selon les partisans de cette technologie, les capteurs sont utiles car ils permettent d’enregistrer des données pour la maximisation de l’espace ou pour la réduction de la consommation d’énergie.

« Les capteurs enregistrent également le comportements des employés. Si les ouvriers dans un département donné commencent la journée à 10 heures du matin, les lumières resteront éteintes jusqu’à ce moment. De cette manière, il est possible de limiter la consommation inutile d’énergie pour l’éclairage ou le chauffage », explique Rebecca Greenfield.

Les partisans de ce système affirment que la technologie permet d’améliorer considérablement l’efficacité de l’organisation. Les employeurs peuvent réaliser n’importe quel type de surveillance partout sur le lieu du travail, sauf au sein des toilettes et la salle de bain. Tant que les données sont anonymes, les employés ne se soucient guère de ce suivi, estimant même que cela rend l’environnement de travail plus confortable et plus sûr, indiquait l’année dernière une enquête de Pew Research.

Cependant, certaines applications vont plus loin et mesurent les interactions physiques et verbales des travailleurs. Pour les détracteurs, une ligne a été franchie même si les données collectées sont traitées de manière anonyme.

Show More
Close
Close