Economie

Berlin gèle les loyers pour que le logement reste abordable

A Berlin, les loyers des logements sont gelés pour une période de cinq ans. Le gouvernement veut contrôler la hausse des prix de l’immobilier dans la capitale allemande. La mesure concerne les baux de plus de cinq ans. La nouvelle loi doit encore être approuvée par la Chambre des représentants, mais elle entrera probablement en vigueur au début de l’année prochaine.

La mesure serait introduite rétroactivement jusqu’au milieu de cette année.

Inestimable

Comparativement aux autres capitales européennes, Berlin a longtemps eu un marché de la location bon marché. Après la chute du mur de Berlin, les quartiers de l’est de la ville ont attiré principalement des artistes et d’autres personnes souhaitant un mode de vie plus bohème. Cependant, d’autres couches de la population ont progressivement commencé à manifester un intérêt croissant.

Mais avant le tournant du siècle, les loyers des immeubles résidentiels à Berlin ont commencé à augmenter. En conséquence, la ville a failli devenir inabordable pour des revenus plus faibles.

Actuellement, 18% de la population totale possède une propriété ou un appartement dans lequel elle vit. En outre, un certain nombre de propriétaires ont décidé de retirer leur logement du marché locatif et de se concentrer sur le tourisme, notamment avec Airbnb.

De nombreux candidats à la location se sont sentis obligés par ces évolutions de s’éloigner de la ville et de chercher un logement abordable ailleurs. Le conseil municipal a déjà pris un certain nombre de mesures pour freiner cette tendance.

Avec ce nouveau règlement, le conseil municipal – formé par une coalition du Sozialdemokratisch Partei Deutschlands (SPD), de Linke et de Grünen – veut aller encore plus loin. Selon Katrin Lompscher, sénatrice du développement urbain à Berlin, la nouvelle loi est une bonne nouvelle pour les habitants de la capitale allemande.

« Au cours des cinq prochaines années, les locataires n’ont plus à craindre de perdre leur logement en raison d’augmentations de loyer excessives ou de coûts de modernisation élevés », a déclaré Lompscher.

La mesure concerne environ un million et demi de foyers. Les locataires pourront même engager une action en justice pour abaisser leur loyer s’il dépasse une limite fixée.

Socialisme

La nouvelle loi a depuis été approuvée par le Sénat de Berlin. L’opposition, appuyée par des associations de propriétaires, a accusé le conseil municipal de revenir à l’ancien socialisme. Ces parties ont également fait savoir que le gouvernement devrait avant tout s’efforcer de promouvoir la construction de nouveaux logements.

La loi doit encore être approuvée par la Chambre des représentants de Berlin. La nouvelle réglementation devrait entrer en vigueur au début de l’année prochaine.

Tags
Show More

Express devient Business AM

Close
Close