6 Belges sur 10 pensent qu’il faut un « homme fort » prêt à reprendre le pays des mains des riches

54 % des Belges pensent que le pays a besoin d’un « homme à poigne » prêt à enfreindre les règles. C’est ce qui ressort de l’enquête ‘Is the system broken?’ menée par Ipsos Mori auprès de 16.000 personnes dans 22 pays, dont 500 Belges.

Ces 54 % sont supérieurs à la moyenne mondiale de 49 %, mais inférieurs au pourcentage de la France, où 80% des participants pensent que leur pays a besoin d’un « homme à poigne ».

L’étude a révélé entre autres que l’on a perdu la foi dans l’élite politique, et beaucoup estiment qu’elle ne compte plus dans le système actuel.

L’incertitude économique, le rejet de l’immigration et une perception générale de déclin et de la méfiance à l’égard des élites ne sont que quelques-uns des sentiments que les gens partagent au sujet d’un système qui ne fonctionne pas pour eux.

« Ces sentiments négatifs sont également susceptibles de jouer un rôle dans les élections à venir dans des pays tels que les Pays-Bas, la France et la Corée du Sud», conclut Bobby Duffy, directeur de l’Institut Ipsos Mori pour la recherche sociale.

Voici les 8 conclusions principales de cette enquête :

1. Pensez-vous que votre pays est en déclin ? 64 % des Belges le pensent (moyenne mondiale 57 %)

Screenshot 2017-01-17 14.29.54

1 2 3 4 5 6 7 8Page suivante
Show More

Express devient Business AM

Close
Close