Economie

Au Royaume-Uni, une personne sur 200 est sans-abri

Selon un rapport de l’ONGbritannique Shelter, une organisation caritative pour les sans-abri,environ un Britannique sur 200 dormait dans la rue ou dans unlogement temporaire au premier trimestre, soit une hausse de 4% (+13.000 personnes) par rapport au deuxième trimestre de 2017.  

Au Royaume-Uni, le nombre de sans-abri augmente de 1.000 chaque mois. Au premier trimestre de cette année, le nombre de sans-abri était de 320.000 dans le pays, rapporte CNN

Londres est la ville laplus touchée avec un total de 167.853 personnes sans abri, soitenviron une personne sur 53. En dehors de la capitale, à Brighton,on compte une personne sans-abri sur 67 et à Birmingham, unepersonne sans-abri sur 73. Manchester est également particulièrementtouché par la crise avec une personne sans-abri sur 135.

13.000 sans.abri supplémentaires en un an

Au cours de la dernière année,le nombre de sans-abri en Angleterre a augmenté de 13.000. Les plusfortes augmentations se situent dans les West Midlands, dans leYorkshire et Humber et dans le nord-ouest.

Newham, dans l’est deLondres, a été classée par les autorités locales comme la régionla plus défavorisée d’Angleterre en raison de l’insécurité enmatière de logement. On comptabilise à Newham un total de 14.611résidents sans domicile fixe, soit un habitant sur 24.

Crise du logement

Selon Polly Neate, ladirectrice de Shelter, la hausse du nombre de sans-abri enAngleterre est le résultat d’une spirale croissante des loyers, descoupes dans les aides sociales et du manque de logements sociaux.

« Il est impardonnableque 320.000 personnes en Grande-Bretagne aient été balayées par lacrise du logement et n’aient plus désormais de domicile. Cesnouveaux chiffres montrent que le sans-abrisme a un impactdévastateur sur la vie des personnes partout dans le pays », a-t-elleexpliqué.

Selon Neate, leRoyaume-Uni va devoir s’efforcer d’améliorer la situation decentaines de milliers de personnes qui risquent d’être touchée parle sans-abrisme cet hiver.

« Les services deShelter n’ont jamais été aussi nécessaires », a déclaréNeate. « C’est pourquoi nous demandons au public de nous soutenircet hiver afin de pouvoir répondre au plus grand nombre d’appelspossible et de disposer de conseillers qualifiés lorsque lespersonnes en ont le plus besoin. »

Le secrétaire d’État auLogement, aux Collectivités et au Gouvernement Local, JamesBrokenshire, a déclaré en réponse au rapport de Shelter que legouvernement était déterminé à mettre fin au sans-abrisme.

Le gouvernementbritannique s’est engagé à construire de nouvelles habitations aumoyen d’un programme de logements abordables de 11 milliards dedollars et à donner aux conseils le pouvoir d’emprunter davantagepour construire une « nouvelle génération » de logements àloyer modéré, a expliqué Brokenshire.

Show More
Close
Close