L’acide : L’arme de choix de nombreux gangs au Royaume-Uni

Les autorités britanniques s’inquiètent : les attaques à l’acide sont de plus en plus fréquentes au Royaume-Uni. Leur nombre a triplé ces trois dernières années et pour beaucoup de gangs en Grande-Bretagne, l’acide est devenu une « arme de choix ». Cela s’explique par une raison simple : il est très facile de se procurer de l’acide. Par ailleurs, les délinquants n’ont pas tout à fait le même objectif qu’avec une arme classique : « C’est complètement différent d’un revolver ou d’un couteau, car l’objectif est de mutiler les gens », indique Rachel Kearton, qui dirige l’enquête concernant les attaques à l’acide.Selon la police de Londres, on a recensé plus de 700 attaques à l’acide l’année passée, soit le double comparé à 2015. Et selon Kearton, ce chiffre risque devrait encore augmenter cette année. La hausse alarmante de ce type d’agressions serait due au durcissement du contrôle des armes au Royaume-Uni. Par exemple, il est maintenant interdit de porter un couteau dans un lieu public sans autorisation. Une personne surprise à deux reprises à porter un couteau sur elle sans justification encourt six mois en prison. C’est aussi le cas en Belgique avec la règle des « Two Strikes ».Et c’est de là que vient le problème avec l’acide, car il permet de commettre des « crimes sûrs ». En porter sur soi n’est pas un délit et l’on ne risque donc pas de se faire arrêter. Certaines personnes veulent absolument trouver une solution pour cette menace. « Il faudrait que ce soit un délit de transporter de l’acide sur soi dans la rue, comme c’est le cas avec les couteaux », affirme Stephen Times du parti travailliste (le « Labour party »).

Le « Sip test »

Dans d’autres juridictions, on applique le « sip test » (le test de la gorgée). Les personnes qui transportent une bouteille contenant un liquide doivent prouver qu’il ne s’agit que d’une boisson inoffensive, et non de l’acide, en prenant une gorgée de la boisson.En attendant de trouver une solution au problème, l’acide est vraiment devenu une arme « de choix » pour beaucoup de gangs au Royaume-Uni. C’est-ce qu’affirme le directeur de l’ Acid Survivors Trust International, Jaf Shah.Par ailleurs, les crimes commis à l’aide d’un fusil ont aussi augmenté cette année au Royaume-Uni.

Show More
Close
Close