Comment fabrique-t-on 10 iPhones par seconde ?

Ce vendredi 29 juin, cela exactement 10 ans que l’iPhone de la première génération a été proposé à la vente dans les boutiques aux États-Unis. Le Français Jean-Louis Gassée, qui travaillait comme directeur chez Apple Computer entre 1981 et 1990, a publié dans ce contexte un post intéressant sur le blog tech Monday Note. Dans ce document, il cite une série de chiffres spectaculaires sur l’iPhone et indique comment la société a réussi à devenir un producteur de masse de gadgets de haute technologie en 10 ans :

« Au cours du dernier trimestre de l’année dernière, incluant les fêtes de Noël, Apple a vendu un peu moins de 80 millions d’iPhones, soit 900 000 par jour. De manière commode, un jour a 86 400 secondes, donc nous pouvons arrondir à 90 000 pour obtenir un rendement de production de 10 iPhones par seconde.

Mais la production d’un smartphone n’est pas instantanée, ce n’est pas comme le clic du déclencheur sur un appareil photo.

Supposons qu’il faut environ 15 minutes (arrondies à 1 000 secondes) pour assembler un seul iPhone. Combien de lignes de production parallèles sont nécessaires pour produire 10 iPhones par seconde? 1 000 divisé par 1/10 soit … 10 000 !

10 000 lignes parallèles pour produire 10 iPhones par seconde.

On peut jongler avec les chiffres, mais il est encore difficile de saisir l’ampleur et la complexité de la machine de production de l’iPhone, de manière à en fournir une représentation mentale fiable.

Est-ce que ce process de production inimaginable de l’iPhone  a changé Apple ? Avec des chiffres aussi astronomiques, comment pourrait-il en être autrement ? »

Tim Cook … ou le coup de génie de Steve Jobs

Gassée n’a pas manqué non plus de rendre hommage à l’actuel CEO d’Apple, Tim Cook, qui a succédé au légendaire Steve Jobs.

« La taille de la chaîne d’approvisionnement de l’iPhone d’Apple nécessite une précision militaire. […] Comment Apple a-t-elle pu passer de 5,3 millions de Mac en 2006 à 212 millions d’iPhone l’an dernier, soit 40 fois plus ?

Dans un de ses nombreux éclairs de génie chez Apple 2.0, Steve Jobs a recruté un cadre expérimenté en logistique, Tim Cook. Avec le soutien et l’inspiration de Jobs, le futur directeur de l’exploitation et CEO a assemblé l’équipe nécessaire, mis en place de nouvelles règles, et négocié de nouveaux partenariats. Comme la quantité engendre la nature, Apple est devenue une société différente. »

Show More

Express devient Business AM

Close
Close