PolitiqueTech

« Apple et TikTok menacent la sécurité de l’Etat américain »

La Silicon Valley et Washington DC ont trouvé un ennemi commun en TikTok, l’application de médias sociaux chinoise qui est devenue l’un des premiers challengers sérieux de la domination des concurrents américains. Selon les législateurs, TikTok peut en effet constituer une menace pour la sécurité nationale des États-Unis.

Le succès de TikTok confirme l’irrésistible ascension de la Chine en tant que superpuissance numérique. Reste à savoir si la Silicon Valley réussira à surpasser ses concurrents mondiaux avec des produits encore meilleurs et si Washington tolérera les entreprises étrangères qui ont accès aux données des utilisateurs américains.

Un certain nombre d’entreprises américaines mettent en garde contre la censure chinoise, mais cela ne sert à rien. D’autres ont mis sur le marché une copie, comme Facebook, qui a lancé le clone de TikTok, Lasso, avec des résultats décevants. Moins de 500 000 téléchargements, la plupart au Mexique.

YouTube prendrait des mesures pour intégrer le logiciel de montage vidéo à son offre afin de concurrencer TikTok.

Snap, le concurrent américain qui commence à  se sentir menacé par TikTok, affirme que les Chinois ne sont pas du tout des concurrents. Cependant, les deux visent le même jeune public.

TikTok : 750 millions de téléchargements en 12 mois

Au cours des 12 derniers mois, l’application TikTok a été téléchargée plus de 750 millions de fois dans le monde. À titre de comparaison: Facebook a atteint 715 millions de téléchargements, Instagram 450 millions, YouTube 300 millions et Snapchat 275 millions.

Les politiciens sont particulièrement préoccupés par TikTok. Par exemple, le Comité des affaires étrangères des États-Unis (CFIUS) a lancé un contrôle de sécurité sur ByteDance, le propriétaire de TikTok et de sa prise de contrôle de musical.ly. Cette dernière société américaine a été acquise pour un milliard de dollars et a depuis été intégrée à TikTok. Selon les Américains, TikTok censure les messages politiquement sensibles et il y a des doutes concernant la manière dont les données sont collectées. TikTok note que toutes les données sont stockées aux États-Unis et qu’il existe un serveur de sauvegarde à Singapour.

Mais cela n’enlève rien aux préoccupations des Américains. En attendant, la direction de TikTok a refusé de comparaître devant un comité du Congrès américain cette semaine. Ce dernier vise à examiner de plus près les liens entre le secteur des technologies et la Chine. Apple a également reçu une invitation et ne l’acceptera pas non plus.

Une menace pour l’Amérique

Sur Axios, le sénateur républicain Josh Hawley affirme qu’Apple et TikTok constituent une menace pour l’Amérique.

« Maintenant que ces grandes entreprises tentent de conquérir le marché chinois, elles doivent faire des compromis avec le Parti communiste chinois. N’oublions pas que ce dernier, coopère ou contrôle tout secteur de toute taille en Chine. Qu’est-ce que cela signifie pour la sécurité de l’État américain ? […] Songez ce que cela signifiera dans 20 ans. Réfléchissez au profilage que les entreprises américaines et chinoises, qui ont conclu des accords avec le Parti communiste, pourraient construire à propos de personnes qui sont encore des adolescents aujourd’hui. Ce que je veux dire, ce sont les choses qui me préoccupent tous les jours en tant que parent de deux jeunes enfants. »

[Sur la photo: Tim Cook (à gauche), PDG d’Apple, et Zhang Yiming (à droite), PDG de Bytedance]

Tags
Show More

Express devient Business AM

Close
Close