Economie

Apple avertit de ventes décevantes, l’action perd 8 %

Le groupe américain de technologie Apple a abaissé ses prévisions de ventes pour le dernier trimestre de 2018. C’est ce que rapporte le CEO Tim Cook dans une lettre aux investisseurs. 

Cook y écrit que l’avertissement concernant les ventes décevantes est le résultat d’un dollar fort et d’une demande plus faible que prévu pour les iPhone en Chine. M. Cook mentionne également dans la lettre des « tensions commerciales croissantes entre la Chine et les États-Unis ». Le chiffre d’affaires devrait atteindre 84 milliards de dollars, soit beaucoup moins que les 89 à 93 milliards de dollars prévus au budget.

Selon Cook, il y a un ralentissement économique que la société n’avait pas prévu et qui affecte principalement la Chine. « La plus grande partie de la réduction de nos attentes est due à cela », déclare Cook, qui note également que la croissance économique à l’automne 2018 était « la deuxième plus faible en 25 ans ».

« La guerre commerciale met une pression supplémentaire sur l’économie chinoise »

Cook fait également référence aux baisses de prix des actions technologiques au cours des derniers mois. « Si les effets de la guerre commerciale ont jusqu’à présent été limités aux marchés financiers, ils ont également atteint les consommateurs eux-mêmes, ce qui a entraîné une diminution du nombre de clients dans nos magasins chinois au cours du dernier trimestre », conclut l’Américain.

Cook a également donné des explications sur sa lettre sur la chaîne d’affaires américaine CNBC : « La baisse est causée à plus de 100% par l’iPhone. Et cela est principalement dû à la Chine. Il est clair que l’économie y ralentit et que les problèmes commerciaux entre les États-Unis et la Chine exercent une pression supplémentaire sur l’économie. »

Les résultats sont également assez décevants dans les pays riches. Selon le CEO, cela est dû à la baisse des abonnements téléphoniques avec un appareil gratuit ou bon marché. La baisse des prix du remplacement des batteries dans les iPhones joue également un rôle limité dans la baisse générale des ventes.

L’annonce a été faite hier après la clôture deWall Street, mais les actions Apple ont déjà perdu plus de 8 % dans les échanges de préouverture.

Show More
Close
Close