Tech

Amazon teste un système de paiement avec la main

Le groupe technologique américain Amazon a commencé une expérience avec un nouveau moyen de paiement sur son site de New York. Les ingénieurs du géant du commerce électronique testent des scanners capables d’identifier une main humaine en tant un moyen de paiement. Cette technologie devrait à terme permettre aux clients de payer plus rapidement leurs achats. L’objectif est de déployer ces scanners dans ses supermarchés Whole Foods au cours des prochains mois.

Les employés new-yorkais d’Amazon servent de cobayes pour cette nouvelle expérience de technologie biométrique. Ils placent leur main devant le scanner d’un distributeur automatique. Ils peuvent ainsi acheter des produits tels des sodas, des chips, des barres de céréales et des chargeurs de téléphone.

Orville

Les capteurs high-tech sont différents des scanners d’empreintes digitales présents sur des appareils tels que l’iPhone. Ils n’exigent pas que les utilisateurs touchent physiquement la surface du scanner. Ils utilisent la vision par ordinateur et la géométrie en profondeur pour identifier la forme et la taille de chaque main.

Le système, nommé « Orville », permettra aux clients disposant de comptes Amazon Prime de scanner leurs mains au magasin. Celles-ci seront ensuite associées à leur carte de banque. La précision est de l’ordre du dix millième près. Toutefois, les ingénieurs d’Amazon tentent de l’améliorer à un millionième près avant son lancement.

Une transaction par carte normale prend généralement entre trois et quatre secondes. Par contre, la nouvelle technologie d’Amazon prend moins de 300 millisecondes.

« Les détaillants ont toujours été intéressés par un paiement plus rapide », a déclaré Majd Maksad, fondateur et PDG du site Status Money. « Il suffit d’entrer dans Whole Foods pour s’apercevoir que les files d’attente massives de personnes sont des moments de frustration importants. »

En cas de succès, la technologie pourrait également encourager les consommateurs à dépenser plus lorsqu’ils visitent Whole Foods. Le consommateur a tendance à dépenser plus lorsqu’il n’a pas l’expérience de toucher à quelque chose de concret, tel que de l’argent.

Sensibilités

Dans les magasins de proximité Amazon Go, les clients utilisent une application mobile. Les consommateurs peuvent remplir leurs sacs et les emporter sans jamais passer une caisse enregistreuse grâce à la vision par ordinateur et à un ensemble de capteurs répartis dans tout le magasin. Avec la nouvelle technologie manuelle d’Amazon, les clients n’auront même plus besoin de leur téléphone.

Néanmoins, il est difficile de savoir si les clients seront enthousiastes à l’idée de se faire scanner les mains chez Whole Foods.

Des pays dotés d’importants programmes de surveillance, tels que la Chine, utilisent déjà des caisses enregistreuses biométriques dans plusieurs magasins. Amazon semble avoir pris la décision de ne pas utiliser la reconnaissance faciale.

« Je pense qu’ils ont probablement pensé que les Américains ne voudront probablement pas payer avec leur visage, mais qu’ils accepteraient de payer avec leur empreinte digitale ou leur main », a déclaré Stephanie Hare, chercheuse spécialisée dans l’éthique des technologies.

Tags
Show More
Close
Close