EconomieTech

Amazon investira 700 millions d’euros dans reconversion de 100.000 employés

Le groupe technologique américain Amazon souhaite recycler environ 100.000 employés au cours des cinq prochaines années, a déclaré Jef Wilke, le PDG d’Amazon Worlwide Consumer. Ce programme de reconversion devrait aider les employés à exercer davantage de postes hautement qualifiés. Amazon s’engage à débourser 700 millions de dollars pour améliorer les compétences de son personnel. Ce programme est conçu en outre pour aider Amazon à empêcher la rotation des employés.

Selon les observateurs, en cherchant à recycler sa main-d’œuvre américaine, Amazon reconnaît l’impact de la technologie et de l’automatisation sur les emplois et la qualité du travail.

Robots

Le projet couvre environ un tiers de l’effectif américain du groupe. Amazon est devenu est un fer de lance dans le déploiement de nouvelles formes d »automatisation et de robotique dans ses centres de distribution, explique le journaliste technologique Todd Bishop sur Geekwire.

La société a longtemps affirmé que ces nouvelles technologies aboutiraient à une croissance globale de l’emploi et ce, même si la nature du travail évoluait. Toutefois, avec cette annonce, Wilke reconnaît que la technologie transforme la société et le marché du travail.

Lors d’une visite en Amazonie plus tôt cette année, le politicien démocrate Andrew Yang a invité le géant de la technologie à admettre le rôle de l’automatisation dans la perte d’emplois. Le phénomène a également eu des conséquences majeures, selon le politicien.

Selon lui, l’automatisation des emplois a contribué à la victoire du président Trump à l’élection de 2016, en particulier dans les États où l’industrie manufacturière occupe une place centrale dans l’économie.

Critique

En décembre, Amazon a expliqué qu’avec l’introduction des robots dans ses activités en 2012, trois cent mille emplois supplémentaires à temps plein avaient été créés dans le monde entier. Par conséquent, selon la société, c’est une idée fausse de considérer que les machines remplacent les humains sur le marché du travail.

« La robotisation est bénéfique pour les employés, car les machines prennent en charge les tâches physiquement difficiles et moins attrayantes des centres de distribution », avait alors expliqué Amazon.

Steve Campbell, directeur des produits d’Amazon Robotics, a récemment déclaré que la société avait besoin d’embaucher davantage de personnes pour prendre en charge la productivité accrue de l’automatisation. Amazon a également été plus proactif en affrontant les critiques formulées par la société à propos de sa politique du personnel.

Jusqu’à présent, toutefois, le marché du travail serré a empêché que la question de l’automatisation et des emplois ne devienne une question centrale dans la course à la présidence de 2020.

Se basant sur les chiffres du Bureau of Labor Statistics des États-Unis, Amazon a expliqué qu’il y avait plus de 7 millions de postes vacants à travers le pays, soit plus que l’estimation actuelle de 6 millions de personnes au chômage.

La société a déjà fait l’objet de critiques sur les conditions de travail dans ses centres d’exécution. Cependant, Amazon rejette ces allégations. Le groupe a également pris des mesures pour améliorer sa politique salariale. L’année dernière, la société a annoncé qu’elle augmenterait le salaire minimum de ses employés américains à 15 dollars l’heure.

Tags
Show More
Close
Close