Tech

Amazon développe secrètement un robot domestique

Amazon a conçu des robots destinés à un usage domestique et procède actuellement à des essais en toute discrétion. Ces robots pourraient jouer le rôle d’un «Alexa» mobile, un assistant qui suivrait leur propriétaire partout dans la maison pour lui rendre service.  

Le projet « Vesta », qui tire son nom de la déesse romaine du foyer, est développé par le “Lab126”, le même département qui est à l’origine de la liseuse électronique Kindle, de la tablette Fire, et de l’enceinte connectée Echo. La mobilité d’un robot permettrait de remédier à la fixité de cette dernière, qui implique que les utilisateurs peuvent parfois se trouver hors de sa portée lorsqu’ils sont dans certaines parties éloignées de la maison.

Des fonctionnalités limitées ?

Compte tenu du secret qui entoure ce projet, les détails concernant sa conception sont légers, et les spéculations vont bon train. On sait qu’il est équipé d’un logiciel de vision et de caméras pour sa navigation. “Mais on peut dire sans prendre de risque qu’un robot domestique dans ce cas ne signifie pas une sorte de robot concierge capable de mener à bien une variété de tâches ménagères. La technologie requise pour ce type d’appareil n’existe pas encore dans la sphère commerciale”, écrit The Verge.

Des robots domestiques sont déjà proposés à la vente : aux États-Unis, on peut déjà se procurer le robot mobile « Kuri », qui a été présenté la semaine dernière au TedX de Vancouver, ou son équivalent fixe, Jibo. Mais ils jouent le rôle de compagnons, et leurs fonctionnalités (programmer ou contrôler d’autres appareils Wi-Fi, effectuer des recherches sur internet, proposer des jeux interactifs pour les enfants, diffuser des films…) sont encore très limitées. 

Amazon se présente tardivement sur ce marché

Le projet Vesta a été initié il y a plusieurs années, mais depuis quelques mois, la firme a intensifié les recrutements pour étoffer les équipes qui collaborent. Actuellement, on peut trouver des dizaines d’annonces portant sur des postes d’ingénieurs logiciels, d’ingénieurs spécialisés en robotique ou en capteurs.Selon des sources informées du projet, le géant de l’Internet envisage de déployer ses robots dans les foyers de certains de ses employés d’ici la fin de cette année. Le lancement commercial réel pourrait débuter dès 2019.En pratique, Amazon est en retard dans le domaine des robots domestiques interactifs, et les autres firmes qui avaient eu cette idée avant elle occupent déjà ce marché. C’est ce qu’a confirmé à Axios le professeur Henny Admoni, qui enseigne la robotique à l’Université Carnegie Mellon. Au Japon, l’emploi des robots pour prendre soin des pensionnaires s’est banalisé dans les maisons de retraite. Toutefois, selon le professeur Admoni, aucun de ces robots ne parvient à réellement satisfaire les demandes des humains, car ils sont encore incapables comprendre nos normes sociales.

Show More

Express devient Business AM

Close
Close