Airbus testera une voiture volante d’ici la fin de cette année

Le CEO du groupe aérospatial Airbus a annoncé lundi dernier que la société allait tester son prototype de voiture volante sans conducteur d’ici la fin de l’année.

Ce projet fait suite à la création l’année dernière d’une division nommée Urban Air Mobility, chargée de développer des projets de transports aériens. L’objectif est de commercialiser une voiture volante autonome comparable à un hélicoptère, capable de transporter plusieurs passagers. Ceux-ci l’appelleront au moyen d’une application, selon un système comparable à celui utilisé par Uber.
Airbus a assurément les yeux tournés vers le ciel – comme l’a annoncé le CEO Tom Enders récemment lors d’une conférence à Munich : « Il y a une centaine d’années, le transport urbain est passé sous terre. A présent, nous avons les moyens techniques pour nous élever dans les airs ». Celui-ci a également ajouté qu’il espère qu’Airbus pourra faire voler un prototype de démonstration conçu pour transporter une seule personne d’ici la fin de l’année.
Selon Enders, le concept de la voiture volante permettra également de réduire les coûts de planification, car il ne sera plus nécessaire d’investir dans la construction d’infrastructures telles que des routes et les ponts.

Le souci de produire des appareils moins polluants

Airbus se préoccupe également de l’empreinte écologique de ces nouvelles technologies afin d’éviter d’ajouter de la pollution aux villes déjà encombrées.
Enders a expliqué qu’en tant que plus grand fabricant d’hélicoptères commerciaux dans le monde, Airbus désire investir pour tirer profit au maximum des nouvelles technologies comme la conduite autonome et l’intelligence artificielle : « Si nous ignorons ces développements, nous serons évincés de segments importants des transports ».
Show More
Close
Close