Travel & food

La vie en rose : voici les 25 plus beaux villages de France

Pour de nombreux touristes, la France est l’un des plus beaux pays d’Europe. Et ceux qui prennent la route ne peuvent que confirmer que les nombreux villages charmants sont vraiment beaux. Et comme ces villages sont innombrables, nous avons donc sélectionné 25 villages français qui sont de véritables joyaux.

Depuis les années 1980, la France a dressé une sorte de classement objectif des plus beaux villages du pays : Les Plux Beaux Villages de France. Pour être éligible, un village ne peut avoir plus de 2 000 habitants et doit avoir au moins deux monuments officiellement protégés. Cette année, on recense 158 villages sur cette liste, nous en avons donc choisi 25 dont nous pensons que vous devriez absolument les visiter.

1. Castelnou

Un paysage verdoyant avec Castelnou au loin, l
(Pixabay)

* Pyrénées-Orientales – 360 habitants

Nous commençons par l’extrême sud de la France, non loin de la frontière espagnole. Castelnou est un village qui vous fait remonter le temps. Au Moyen Âge, pour être précis. Il est situé près de Perpignan, donc la côte n’est pas très éloignée, même si ce village est situé dans les montagnes. À votre arrivée, vous passez une porte monumentale, après quoi vous vous promènerez dans des rues pittoresques.

Les remparts de la vieille ville et le château sont impressionnants. C’est en été que ce village est le plus joli, car tout est en fleurs. Bien sûr, les touristes ont également découvert Castelnou entre-temps, ce qui implique qu’il peut être très fréquenté pendant la période des vacances.


2. Montpazier

Bâtiments de charme à Montpazier.
(Wikimedia Commons / Monster 1000)

* Dordogne – 511 habitants

Montpazier est aussi un village du Moyen Âge particulièrement bien conservé. Il est situé dans la province de la Dordogne, et est typiquement français. Il n’y a pas grand chose à faire, mais c’est justement ce que l’on recherche. Et en été, c’est un peu plus vivant. Non seulement une promenade dans le village en vaut la peine, mais le trajet en voiture de Montpazier constitue en lui-même une véritable expérience. On traverse les vignobles de Bergerac. Un pur plaisir !


3. Saint-Cirq-Lapopie

Saint-Cirq-Lapopie, l
(Pixabay)

* Lot – 218 habitants

Rien que le nom de ce village est frappant. En 2012, les Français ont élu Saint-Cirq-Lapopie comme étant le plus beau de France lors d’une émission télévisée. Le village se trouve sur un rocher escarpé au-dessus de la rivière Lot, laquelle a donné son nom à la région. Pour les randonneurs, c’est un endroit formidable, car les rues étroites du centre ne sont pas accessibles en voiture. Vous y trouverez encore de nombreuses maisons à colombages. Les peintres et les artistes aiment encore se rendre dans ce village pour y puiser de l’inspiration.


4. Rochefort-en-Terre

Une place à Rochefort-en-Terre
(Flickr-Martin Selway)

* Morbihan – 742 habitants

Rochefort-en-Terre a également été choisi par les Français comme étant leur village préféré en 2016. Pour découvrir ce « Village préféré des Français », il faut se rendre en Bretagne, dans le nord-ouest de la France. Le village a un beau centre historique avec de belles maisons, un château et une église. Ici aussi, la visite ne se fait qu’à pied en été.


5. Tourrettes Sur Loup

Une image du village de Tourrettes Sur Loup sous un ciel bleu.
(Pixabay)

* Alpes-Maritimes – 4 008 habitants

Le fait que ce village ait désormais franchi la limite de deux mille habitants tout en figurant encore sur la liste des Plus Beaux Villages de France vient peut-être du fait que le critère de limite de population ne prend pas en compte les nouveaux habitants installés dans les abords du village. Ce village est situé sur les contreforts des Alpes, mais il a jouit d’une vue sur la mer Méditerranée.

Tourrettes Sur Loup est appelée la « ville des violettes ». En particulier, son emplacement géographique le rend très populaire auprès des touristes. Il est en effet situé entre les deux attractions majeures que sont Nice et Cannes.


6. Rocamadour

Rocamadour, l
(Pixabay)

* Lot – 614 habitants

Rocamadour est le lieu de pèlerinage le plus visité de France après Lourdes. On y trouve un château planté au sommet d’un rocher. L’on peut accéder au sanctuaire par un sentier sinueux ou un ascenseur. Le nom de la ville fait référence d’une part au rocher (roc) et d’autre part à Saint Amadour.

Le village a toujours été populaire sur la route empruntée par les pèlerins du nord vers la ville espagnole de Saint-Jacques-de-Compostelle. Plusieurs rois anglais auraient également visité Rocamadour à un moment ou à un autre. Henri III y aurait été miraculeusement guéri d’une maladie. Autre point intéressant pour les touristes : il y a aussi un fromage qui porte le nom de ce village, alors n’oubliez pas de le goûter !


7. Mont Saint-Michel

Le mont Saint-Michel est dans l
(Pixabay)

* Manche – 43 habitants

Bien sûr, ce village ne devait pas manquer à la liste. Le Mont Saint-Michel est situé sur une île rocheuse et il est à la fois un lieu de pèlerinage et un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. L’architecture impressionne certes de nombreux touristes, mais c’est surtout le site qui frappe l’imagination. Autrefois, on ne pouvait atteindre le village qu’à marée basse à partir de la France continentale. Aujourd’hui, un pont a été construit.

Le Mont Saint-Michel est l’endroit le plus visité de France après la tour Eiffel et le château de Versailles. Au moins 3,5 millions de visiteurs visitent le site chaque année.


8. Locronan

Une maison dans le village français de Locronan.
(Pixabay)

* Finistère – 799 habitants

Locronan doit son nom à un ermite irlandais, Ronan, qui a fondé le village. Au XVe siècle, les ducs de Bretagne injectèrent beaucoup d’argent à Locronan, ce qui permit la construction d’une impressionnante église gothique. On peut encore y découvrir la tombe de Ronan.

Plus tard, le village est devenu célèbre pour ses toiles. Les villageois fabriquaient des voiles pour les navires de la Compagnie des Indes et de la marine française. On trouve encore des vestiges de leurs ateliers dans le village. Aujourd’hui, Locronan est également populaire auprès des cinéastes. Ainsi, « Un long dimanche de fiançailles », avec Audrey Tautou et Jodie Foster, a été tourné ici, tout comme certaines scènes de « Tess » de Roman Polanski, ou encore de « Chouans ! » de Philippe de Broca.


9. Saint-Céneri-le-Gérei

Saint-Cenery-Le-Gerei, l
(Flickr-isamiga76)

* Orne – 124 habitants

Ce village est situé sur les rives de la Sarthe en Normandie. Il a été fondé par Saint-Céneri, un moine italien qui y avait déjà construit un monastère au VIIème siècle. Malheureusement, les Normands ont détruit ce monastère, mais l’église est restée debout. Le village a également plusieurs maisons pittoresques.

Pas étonnant que les peintres aiment venir à Saint-Céneri-le-Gérei. Camille Corot et Eugène Boudin, entre autres, s’en sont inspirés.


10. Montrésor

Un château à Montréal.
(Pixabay)

* Indre-et-Loire – 336 habitants

La vallée de la Loire est aussi une terre de beauté, et Montrésor en fait certainement partie. Le village est à environ une heure de route de Tours. Ici aussi, on peut encore voir les vestiges d’un riche passé. Par exemple, un morceau d’une forteresse millénaire est encore visible. Mais c’est principalement le château Renaissance qui attire les touristes à Montrésor.

Une promenade le long de la rivière montre que ce village n’a pas volé son nom. Et le pont qui l’enjambe a été construit par l’atelier de Gustave Eiffel.


11. Pesmes

Un pont sur l
(Wikimedia Commons – JGS25)

* Haute-Saône – 1 114 habitants

Ce beau village est situé en Bourgogne et on y accède par une ruelle aux arbres centenaires. Lors des journées de beau temps, le château du XVIIe siècle se reflète dans les eaux calmes. De nombreux peuples ont régné dans ce village, tels que les Francs, les Allemands, les Bourguignons et les Espagnols, avant qu’il ne soit rattaché à la France sous Louis XIV.

Il y a également de nombreux vestiges du Moyen Âge dans ce village et l’église possède un impressionnant clocher. La forge a été utilisée jusqu’en 1993 et ​​est aujourd’hui devenue un musée.


12. Château-Chalon

Le village français de Château-Chalon
(Wikimedia Commons – PRA)

* Jura – 159 habitants

Ce village a été créé autour d’une abbaye bénédictine. L’église et le château détruit sont les principales attractions de Château-Chalon. Ce village est également situé au cœur d’une importante région viticole, ce qui explique pourquoi les rues sont constituées de maisons de vignerons typiques. Il existe également un musée du vin interactif dans le village aujourd’hui.

Dans l’ancienne fromagerie, les touristes peuvent également découvrir la fabrication du délicieux comté. En été, plusieurs festivals ont lieu à Château-Chalon, mais on peut se contenter de se promener dans le village pour les beaux paysages qu’il offre.


13. Riquewihr

Maisons colorées à Riquewihr, l
(Pixabay)

* Haut-Rhin – 1 136 habitants

Le nom de ce village suggère que nous ne sommes pas loin de la frontière allemande. Riquewihr est un village d’Alsace, situé non loin de Strasbourg et de Colmar. Les maisons dans les rues étroites sont typiques de la région. En plus des nombreuses maisons à colombages, la muraille qui ceint le village est également très bien conservée.

Aujourd’hui, le village demeure également un haut lieu de la viticulture. Et en décembre, de nombreux Français et Allemands se rendent à Riquewihr pour son grand marché de Noël.


14. Domme

Quelques maisons à Domme
(Pixabay)

* Dordogne – 1 118 habitants

Domme est l’une des plus belles bastides de France. Il est situé sur un rocher offrant une vue magnifique sur la vallée de la Dordogne. Pendant des siècles, des prisonniers ont été enfermés dans les tours, d’abord des Templiers, puis les soldats français et anglais. Au-dessous du village se trouve un réseau complet de tunnels.

En plus du panorama, les touristes peuvent également admirer trois grandes portes de la ville. Domme fut très prospère jusqu’au dix-septième siècle. Mais c’est peut-être grâce à la disparition de cette prospérité que le village a réussi à conserver son caractère authentique.


15. Estaing

Un pont sur l
(Pixabay)

* Aveyron – 596 habitants

Ce qui se démarque immédiatement dans ce village situé sur les rives du Lot, c’est le château du XIe siècle. Estaing reçoit de nombreux pèlerins chaque année, car il se trouve sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Ces visiteurs peuvent également admirer le beau pont du XVIe siècle qui est devenu patrimoine mondial de l’UNESCO. Les rues étroites du village n’ont guère changé au cours des siècles.

En été, il y a un spectacle de lumière chaque mercredi. On peut également parfaitement séjourner à Estaing pour découvrir les magnifiques environs. Il y a des montagnes, des rivières et des gorges à proximité, et de nombreuses promenades à partir d’Estaing.


16. Saint-Antoine-l’Abbaye

L
(Wikimedia Commons)

* Isère – 1 000 habitants

La figure centrale de ce village est Antoine d’Égypte, le saint qui est connu pour être le père de la vie monastique. En témoigne une impressionnante abbaye du XIIIe siècle construite pour préserver les ossements de Saint-Antoine. Les pèlerins venaient de partout au village pour soigner les maladies fongiques.

Les murs du village sont bien conservés et l’ancien jardin est un autre point fort pour les visiteurs d’aujourd’hui. Ici aussi, les rues entre les belles maisons sont généralement très étroites.


17. Saint-Jean-Pied-de-Port

Vieux murs de Saint-Jean-Pied-de-Port, l
(Pixabay)

* Pyrénées-Atlantique – 1 490 habitants

Au pied des Pyrénées, à 30 minutes de route de Biarritz, Saint-Jean-Pied-de-Port est une autre étape prisée des pèlerins en route vers Saint-Jacques-de-Compostelle. Au XIIe siècle, une forteresse a été construite sur une colline, et le reste du village s’est développé autour d’elle.

Saint-Jean devint ainsi un centre commercial, une forteresse militaire et un site religieux. Cette riche histoire se reflète toujours dans les belles maisons du village.


18. La Romieu

Une église dans le village français de La Romieu
(Wikimedia Commons – Oxxo)

* Gers – 566 habitants

Lorsque l’on sait que le nom de ce village est le mot gascon pour désigner le pèlerin, on peut déjà deviner qu’il s’agit également d’une étape pour les pèlerins en route vers le sud. Le village a été fondé au XIe siècle par un moine qui revenait lui-même d’un pèlerinage de Rome. L’église figure sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Ce village est également magnifiquement situé et constitue donc un excellent point de départ pour des promenades dans la fabuleuse campagne environnante.

19. Auvillar

Un marché couvert à Auvillar, l
(Pixabay)

* Tarn-et-Garonne – 954 habitants

Ce village est également une étape pour les pèlerins, mais il vaut également le détour pour les touristes ordinaires. Il est situé sur les rives de la Garonne et se distingue par son marché couvert circulaire construit en 1824. Le village est également ceinturé de remparts et possède un clocher au-dessus de la porte d’entrée principale.

Auvillar était autrefois un port intérieur et on peut y voir une chapelle dédiée au saint patron des mariniers. Le village offre également une vue magnifique sur un plateau où se trouvait jadis un château. Auvillar est également connu pour ses potiers et vous pourrez y admirer une belle collection de terres cuites.


20. Bruniquel

Le village français de Bruniquel
(Wikimedia Commons – Krzysztof Golik)

* Tarn-et-Garonne – 620 habitants

Bruniquel abrite pas moins de deux châteaux médiévaux. C’était en effet un lieu de protection des comtes de Toulouse. Pour entrer dans le village, il faut franchir les portes des remparts. Autour du village, qui lui-même repose sur un rocher, on peut voir une belle campagne typiquement française avec de nombreux tournesols.

Quand les cloches sonnent, on a automatiquement l’impression que très peu de choses ont changé ici au cours des siècles passés. Dans l’un des châteaux se trouve aujourd’hui un musée avec des objets et des trésors qui ont été trouvés dans les grottes autour de Bruniquel.


21. Lautrec

Les fleurs donnent sur Lautrec, l
(Pixabay)

* Tarn – 1 777 habitants

Le nom de ce village vous dit déjà probablement quelque chose, parce que la famille du célèbre peintreToulouse-Lautrec en est originaire. Autrefois, un château était bâti sur la colline, mais à part quelques ruines, il n’en subsiste plus qu’une croix. Le point culminant de ce village est le centre historique avec son marché couvert.

En outre, le moulin à vent est également le symbole du village et Lautrec est également la capitale de l’ail rose, un produit protégé de cette région. Les marchés en proposent régulièrement à la vente.


22. Saint-Guilhem-le-Désert

Vieux bâtiments à Saint-Guilhem-le-Désert
(Pixabay)

* Hérault – 256 habitants

Au fond d’une gorge près de Montpellier se trouve le village minuscule de Saint-Guilhem-le-Désert. En son centre se trouve une abbaye et ce village était populaire auprès des pèlerins du Moyen Âge. Il ne reste pas grand chose de l’abbaye d’origine du IXe siècle, mais le bâtiment actuel du XIe siècle est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Au centre du village, il y a un arbre de 150 ans sur la place. Vous trouverez également des fontaines et un marché couvert. Un site Idéal pour un après-midi de farniente ou une soirée tranquille sur une terrasse.


23. Gordes

Gordes, l
(Pixabay)

* Vaucluse – 2 127 habitants

Gordes est un village typique de la Provence. Il est bâti sur un éperon rocheux et est entouré de champs de blé et de vignes. Au sommet se trouve un château vieux de 500 ans. A une certaine époque, l’artiste Victor Vasarely avait son atelier dans ce château. Gordes est populaire auprès des artistes, car le peintre flamand Pol Mara a également vécu dans ce village pendant un certain temps.

Il y a aussi beaucoup à voir dans les environs de Gordes, ce qui signifie que vous pouvez rencontrer beaucoup de touristes pendant les mois d’été.


24. Moustiers-Sainte-Marie

Moustiers-Sainte-Marie, l

* Alpes-de-Haute-Provence – 698 habitants

Ce beau village près des gorges du Verdon est protégé par une étoile dorée sur deux rochers. L’étoile d’origine aurait été pendue par un chevalier qui revenait des croisades. Moustiers-Sainte-Marie est devenue célèbre au XVIIe siècle lorsqu’un moine italien est venu enseigner l’art de l’émail. L’industrie a disparu au XIXe siècle, mais on trouve encore aujourd’hui une douzaine de studios.

Les ponts de pierre sur l’impressionnante gorge méritent également une visite. Bien que peu de gens y vivent, ce village est un endroit très animé avec des marchés et des restaurants.


25. Kaysersberg

Maisons colorées dans une rue étroite de Kaysersberg, l
(Pixabay)

* Haut-Rhin – 4 677 habitants

En 2017, les Français eux-mêmes ont choisi ce village comme l’un des plus beaux du pays. Nous sommes de nouveau en Alsace, ce qui explique le nom allemand du village. Avant la Première Guerre mondiale, le village a été aux mains des Allemands pendant 48 ans.

Kaysersberg est proche de Colmar, une ville plus connue, et les promeneurs viennent principalement ici pour se promener dans les rues charmantes et profiter de l’architecture typique. Kaysersberg est également le lieu de naissance du philosophe Albert Schweizer. Aujourd’hui, le village est toujours important pour le secteur viticole.


Et maintenant, découvrez les plus beaux villages d’Europe ou les plus beaux villages italiens ! 

Tags
Show More
Close
Close