La statue chinoise d'un lion

© iStock/ngkaki

Economie

7 pays émergents figureront dans le top 10 des puissances économiques en 2030

Dans une projection à long terme, la banque Standard Chartered Plc prédit que 7 pays actuellement catégorisés comme pays émergents figureront dans le palmarès des 10 plus grandes économies du monde en 2030.

La banque anticipe en effet que la Chine devrait ravir sa couronne de plus grande économie du monde aux Etats-Unis dès l'année prochaine, si l'on se réfère aux taux de change fondés sur la parité de pouvoir d'achat (c’est-à-dire en tenant compte des différents niveaux de prix dans les différents pays), et au PIB.

L'Inde N°2 dès 2030

Mais dès 2030, l'Inde devrait en faire de même, reléguant le pays de l'Oncle Sam à la troisième place, tandis que l'Indonésie devrait s'arroger la 4e position, suivie de la Turquie, du Brésil, de l'Egypte, de la Russie, du Japon et de l'Allemagne. 

En février 2017, dans son rapport « The World in 2050 », le cabinet de consultants PwC avait estimé que l'Inde rattraperait les Etats-Unis en 2040 seulement. Mais selon les économistes de la Standard Chartered, le rythme de croissance de l'Inde devrait s'accélérer pour atteindre les 7,8 % par an en moyenne dès les années 2020, tandis que celui de la Chine devrait ralentir et se limiter à 5% autour des années 2030. 

La croissance rapide de la population indienne joue un rôle évidemment non négligeable dans cette évolution, avait alors expliqué le consultant. Mais elle n’est pas l’unique facteur. L’investissement dans l’infrastructure ou dans d’autres technologies permettront des améliorations très importantes de productivité par tête et ils  joueront à cet égard un rôle encore plus important.

En conséquence, la part de l’Asie dans le PIB mondial, qui était passée de 20 % en 2010, puis à 28 % l’année dernière, devrait grimper à 35 % d’ici 2030, soit un niveau équivalent à celui de la zone euro et des États-Unis.

"Nos prévisions de croissance à long terme reposent sur un principe fondamental : la part des pays dans le PIB mondial devrait finalement converger avec leur proportion dans la population mondiale, grâce à la convergence du PIB par habitant entre les économies avancées et les économies émergentes", explique dans une note l'équipe d'économistes de Standard Chartered,  dirigés par David Mann.

En septembre 2018, une étude de l'OCDE avait cependant prédit que les Etats-Unis, d'abord distancés par la Chine dès 2030, parviendraient à rattraper l'économie de l'Empire du Milieu d'ici 2060, en raison du vieillissement de sa population. 

Autres conclusions remarquables

Elle anticipe également les faits suivants :

- Un impact négatif de sur la croissance de la productivité de la fin des réformes dans les pays émergents ; 

- Des pressions sur les économies pour de nouvelles réformes et la focalisation sur la croissance de productivité liées à la fin des politiques monétaires de quantitative easing ;

- La classe moyenne du monde devrait atteindre son apogée en 2020, lorsque la majorité de la population mondiale en fera partie ;

- La croissance de la classe moyenne, liée à l'urbanisation et l'éducation, devrait contribuer à lutter contre les effets du vieillissement rapide de la population dans un certain nombre de pays, et notamment en Chine. 

Sur le même sujet :