Les gens prennent des photos de l’écran géant montrant le total des ventes sur les plateformes d’Alibaba, Tmall et Taobao, atteignant 213,5 milliards de yuans (ou 27,4 milliards d'euros) après la

© EPA

Economie

Alibaba réalise... plus de 27 milliards d'euros de chiffre d'affaires en une journée

213,5 milliards de yuan, soit 27,2 milliards d'euros : c'est le chiffre d'affaires hallucinant que le groupe de commerce électronique chinois Alibaba a réalisé à l'occasion de sa "Journée des Célibataires" le 11 novembre. Il s'agit de la journée d'achats en ligne la plus juteuse de tous les temps. Le record de l'année dernière a été battu, même si la croissance des ventes lors de cet événement commence à marquer le pas...

C’est en 2009 qu'Alibaba avait eu l’idée de reprendre à son compte la création d’un étudiant chinois, la journée des célibataires. Les deux « 1» du 11 symbolisent en effet les célibataires… et le 11/11 était donc tout indiqué pour les célébrer. Le géant chinois de l'e-commerce y a vu une opportunité pour créer une fête commerciale à l’image du Black Friday américain. Comme c'est le cas lors de ce dernier, de nombreuses promotions sont proposées aux clients, afin de leur donner une bonne occasion de se faire plaisir… et d’abaisser toutes leurs résistances. Désormais, il s'agit incontestablement du plus grand événement mondial du commerce électronique, et il dépasse en volume ceux du Black Friday et du Cyber Monday...cumulés.

Le jalon du premier milliard de dollar de CA franchi en 1 minute et 25 secondes

La grande kermesse, qui concerne toutes les plateformes de e-commerce du groupe (Alibaba, mais aussi Taobao.com, Tmall, et le département en ligne de la chaîne de supermarchés Hema)  a débuté le 11 novembre à minuit. Le record des ventes de 168 milliards de yuan a été battu avant la 16e heure, et selon la firme, il n'aura fallu qu'une minute et 25 secondes pour atteindre le jalon du premier milliard de dollars de chiffre d'affaire (contre 2 minutes l'année dernière). Au bout d'une heure, 10 milliards de dollars de produits avaient été vendus (frais de transport compris). 

Alibaba a aussi pulvérisé le chiffre d'affaires (4,68 milliards de dollars) de la journée "Prime Day" d'Amazon, la fête commerciale la plus juteuse du géant américain du e-commerce en seulement... 10 minutes.

La firme a indiqué qu'elle travaillait avec 180 000 marques de plus de 200 pays. Selon le mastodonte chinois, les 3 marques les plus représentées ont été Xiaomi, Apple et Dyson. Peu avant la clôture de l'événement, elle a signalé qu'elle avait déjà adressé plus d'un milliard de colis

Un ralentissement de la progression de l'événement

Mais ces chiffres impressionnants dissimulent une autre réalité : la course aux achats commence à s'essouffler. Et alors que les ventes avaient encore augmenté de 39 % l'année dernière, le taux de croissance de cette année n'aura été que de 27 %, le rythme le plus modéré depuis les 10 ans d'existence de cet événement. 

Selon les analystes, c'est à la guerre commerciale que se livrent la Chine et les Etats-Unis qu'il faut l'attribuer. D'autres citent la "cannibalisation" des ventes par d'autres événements concurrents, dont le "Festival 618" organisé par JD.com. Ce dernier a rapporté avoir réalisé 159,8 milliards de yuan de chiffre d'affaires (environ 20,4 milliards d'euros) pour sa "journée des Célibataires", soit 26 % de plus que l'année dernière. 

Au début de ce mois, le groupe Alibaba avait revu ses prévisions de ventes à la baisse de 4 à 6 % pour cette année. Alors que le cours de ses actions avait presque doublé l'année dernière, il a chuté de près de 16 % depuis le début de cette année. 

Cette année, c'est Mariah Carey, un sosie japonais de Beyonce, et le Cirque du Soleil, qui ont animé la grande fête. 

Sur le même sujet :