Le président américain Donald Trump entouré de politiciens républicains

© Getty Images

Politique

"Gerrymandering" ou charcutage électoral : comment les républicains ont détourné les élections

Le charcutage électoral ("Gerrymandering" en anglais) est un moyen controversé de redistribuer les circonscriptions électorales, généralement au profit du parti majoritaire.

Mardi, le Parti démocrate (DNC) a repris trente sièges aux Etats-Unis à l'occasion des élections de mi-mandat, suffisamment pour redevenir le plus grand parti à la Chambre des représentants. Mais lorsque l'on examine les résultats de plus près, on parvient à une conclusion remarquable.

Qu'est-ce que Gerrymandering?

En 2010, les républicains avaient obtenu 7 % de voix de plus que les démocrates, ce qui leur avait donné 63 sièges de plus. Mardi, 9 % de personnes en plus ont voté pour les démocrates plutôt que les républicains, avec pour résultat final une trentaine de sièges supplémentaires. La cause de cette différence peut être résumée en un terme : Gerrymandering, ou charcutage électoral.

Wikipedia : 

Le gerrymandering, ou découpage opportuniste, est un terme politique nord-américain pour désigner le découpage des circonscriptions électorales ayant pour objectif de donner l’avantage à un parti, un candidat, ou un groupe donné.

Pour respecter l'évolution démographique, les districts doivent être cartographiés tous les 10 ans aux États-Unis. L'intention est de faire en sorte que ces districts contiennent à peu près le même nombre d'électeurs. Mais cette redistribution est effectuée par les élus politiques eux-mêmes, ce qui leur donne l'opportunité de tenir compte de leurs propres intérêts et d'essayer de manipuler les prochaines élections. Ils le font en alignant les circonscriptions de telle sorte que le nombre de votes «inutiles» (non-votants traditionnels) pour l'autre parti est maximisé, tandis que celui pour son propre parti est minimisé (voir la carte ci-dessous du 12e Congressional district de l’État de Caroline du Nord). 

Le terme "Gerrymander" provient d'Elbridge Gerry, gouverneur du Massachusetts, qui en a introduit l'utilisation au début du XIXe siècle.

Le redécoupage électoral du district 12 de la Caroline du Nord

Le Gerrymandering, ou comment le gagnant finit par devenir le perdant

Cette technique a également permis de faire en sorte que les démocrates, qui étaient le parti gagnant des élections à la Chambre des représentants, soient finalement considérés comme le parti perdant. Les démocrates sont maintenant énormément désavantagés pour les élections présidentielles de 2020.

N’est-il pas disproportionné de voir les démocrates remporter le «vote populaire» avec 9 % de voix en plus, et seulement 35 sièges supplémentaires (sur 435), car le GOP républicain, grâce au gerrymandering, ou redécoupage électoral, a ajusté les circonscriptions de telle sorte que cela ait des conséquences concrètes sur la répartition des sièges la Chambre des représentants ? C'est une question que le journaliste américain Norman Ornstein s'est posée dans son ouvrage "One Nation after Trump".

Conclusion :

Une fois que les institutions sont paralysées, plus rien ne peut changer, et si plus rien ne peut changer, cela signifie que les conservateurs ont bétonné le statu quo.

les urnes américaines

© Getty Images

Sur le même sujet :