Une enseignante portant la burqa supervise une petite fille tête nue au tableau

© Getty Images

Politique

Le voile ne vient pas de Dieu

Pourquoi l'islam impose-t-il le fardeau de la modestie aux femmes ?

C'est la question que se pose l'auteure pakistanaise Nikhat Sattar dans le magazine Dawn. Dans de nombreux États musulmans - y compris dans certaines parties du Pakistan - les femmes doivent porter "les plus horribles vêtements,similaires à des cages" pour ne pas tenter les hommes. Mais dans le Coran, la modestie et l'humilité sont mentionnées comme des exigences fondamentales, à la fois pour l'homme et la femme.

Si les hommes sont si désireux de jouer à la police morale, ils devraient peut-être commencer à s'occuper d'eux-mêmes

Le Coran donne même cette instruction à l'homme en premier et lui ordonne de ne pas regarder les femmes ou de les harceler et de détourner leur regard. Ce n'est que dans les derniers versets que les femmes sont invitées à se comporter modestement. Et nulle part Dieu ne demande aux hommes de faire respecter des lois qui obligeraient les femmes à être modestes ou de les restreindre de quelque manière que ce soit. Au contraire, chaque personne est responsable de ses actes.

Un passage spécifique décrit comment une belle femme s'était adressée au prophète Mahomet pour lui faire part d'une plainte. Alors qu'un autre homme la regarde, le prophète détourne les yeux. Il n'a demandé à aucun moment à la femme de se couvrir le visage d'un voile

Ce n'est donc pas l'Islam qu'il faut blâmer pour la répression à l'égard des femmes, mais plutôt les coutumes patriarcales au sein de certaines cultures islamiques. 

N’est-il pas grand temps que l’on se concentre sur le développement social et la formation de la moralité chez les garçons et les hommes ? Si les hommes sont si désireux de jouer à la police morale, ils devraient peut-être commencer à s'occuper d'eux-mêmes.

Aucune femme ne naît dans le but de se cacher la tête ou le visage 

La spécialiste du monde arabe Katrien Spruyt avait déjà avancé un argument similaire :

"Le voile islamique est une coutume locale, pas une norme universelle. Aucun peuple au monde ne pense qu'une femme enfreint les normes morales (ou autres) en ne portant pas le voile. La seule chose universelle à propos du voile islamique (ou de formes plus graves telles que la burqa) est l'aversion, chez les hommes comme chez les femme, qui ressentent spontanément qu'elle est contre nature. Aucune femme ne naît dans le but de cacher sa tête ou son visage aux autres.

En outre, le voile est un instrument de la dictature de l'(homme) Islam(ique), ce qui fournit la raison principale de son existence dans le monde musulman. L'état naturel de l'homme est la liberté, et non la tyrannie de tiers. Par conséquent, en raison de son caractère contre nature et du manque de liberté, le voile islamique doit être combattu. Dans chaque culture, des éléments non adaptés apparaissent d'eux-mêmes, mais grâce à la pensée du droit naturel, le monde peut s'abreuver à une source universelle pour la combattre."

Une femme qui porte une burqa se baigne

© Sebastian Farmborough

Sur le même sujet :