Cover image

© Getty Images

Economie

Des entrepôts volants et 4 autres changements apportés par les voitures autonomes

"Les voitures autonomes ne sont qu'une pièce du puzzle", écrit Samuel I. Schwartz, ancien commissaire à la circulation de la ville de New York, dans le Wall Street Journal. Lorsque les voitures autonomes deviendront la norme, d'importants changements auront lieu en matière de transports.

"Aucun expert en transport n'a eu l’impression que des services à la demande comme Uber changeraient nos habitudes de voyage de manière aussi rapide et spectaculaire. Jamais de notre vivant, nous n’avons assisté à un changement aussi rapide des transports. Malgré les protestations mondiales, les refoulements et même les interdictions absolues, Uber est devenu une force sociale et politique dominante dont la valeur est estimée à 70 milliards de dollars en seulement huit ans. En outre, l’industrie du covoiturage a fourni plus de 10 milliards de déplacements", explique Schwartz.

Toutefois, cette situation n'est rien si on la compare à ce qu'il passera lorsque les véhicules autonomes deviendront la norme. Selon Schwartz, cette industrie est susceptible de devenir un secteur de plusieurs milliards de dollars, soit bien plus important que des empires tels qu'Amazon et Walmart.

Selon le Forum économique mondial, la transformation numérique de l'industrie automobile permettra d'économiser 3.300 milliards de dollars d'avantages sociaux en réduisant le nombre d'accidents, les conséquences des émissions de carbone et le coût d'une possession d'une voiture. Selon une étude d'Intel réalisée en 2017, d'ici 2050, le marché mondial des véhicules autonomes générera par an 7.000 milliards de dollars, à la fois directement via la production industrielle et indirectement grâce aux économies réalisées via des trajets plus courts et grâce à un besoin réduit de services d'urgence.

"Tout ce qui nous entoure sera modifié par les véhicules autonomes: nos routes, nos entrepôts et même notre définition de qu'est une voiture. Dites adieu aux quatre routes. Les voitures du futur ressembleront à peine aux véhicules qui étouffent nos villes aujourd'hui."

Schwartz distingue 5 changements majeurs

1. Les entrepôts prennent leur envol

La technologie autonome et les avancées dans d’autres domaines donneront lieu à des "entrepôts flottants", avec des drones qui livrent les marchandises à votre porte. Opérés de manière autonome ou par un pilote humain distant, ces entrepôts, volant à une altitude de 500 à 1.000 m, permettront de réduire les coûts liés au traitement des commandes en ligne et au nombre de camions de livraison au détriment d’expéditeurs tels que FedEx et UPS.

2. Conceptions automobiles infinies

Les prototypes pour véhicules autonomes ressemblent à des versions simplifiées des voitures que vous voyez actuellement sur les routes. Cependant, les véhicules autonomes ne ressembleront pas longtemps à des voitures. "Une fois que vous éliminez le besoin de volant et de pilote, les possibilités de conception sont infinies", explique le designer automobile Dan Sturges. Les voitures peuvent être des maisons mobiles compactes et en forme d’œufs ou en forme de boîte. Elles offriront bien plus que la mobilité. Elles seront nos assistants personnels et présenteront des caractéristiques de conception flexibles : un poste de travail contextuel qui se transformera en une table à langer, une salle de sport qui deviendra une salle d’examen mobile pouvant transmettre les résultats d'un test à votre médecin.

3. Rues à plusieurs niveaux

Une conception de voiture radicalement différente signifie des routes radicalement différentes. Libérant le niveau du sol pour les piétons et les commerçants, des routes souterraines pourraient être réservées aux voitures autonomes. Au lieu de panneaux de signalisation, un réseau de périphériques intelligents (intégrés aux véhicules et aux infrastructures) permettra une communication adaptée au trafic. La route elle-même pourra fournir des suggestions pour un itinéraire plus rapide.

4. La fin des motos

Les véhicules sans conducteur pourraient sonner le glas des motos. Le nombre de motards est déjà en baisse. La technologie autonome aggravera les choses. Selon un rapport de 2017 de Give a Shift, il existe un risque réel que les motos disparaissent. L'autonomie rendant les transports plus sûrs et les urbanistes, les compagnies d'assurance et les constructeurs automobiles peuvent considérer les motocycles comme un danger inutile.

5. Véhicules tout-terrain

Les nouvelles technologies peuvent offrir la possibilité de fabriquer davantage de véhicules tout-terrain, en particulier pour l'industrie. Honda développe un VTT pouvant transporter à peu près tout sauf un conducteur. Ces machines pourraient être utilisées dans divers contextes, de l'agriculture à la construction en passant par la recherche et le sauvetage.

Lire aussi