Le logo d'Apple vu de l'Apple Store de New York

© Getty Images

Economie

Apple est un nain: les 5 entreprises les mieux valorisées

Apple vaut plus de 1000 milliards de dollars depuis cet été, mais la société est-elle la première de son histoire à franchir ce cap ? Lorsque nous remontons un peu plus loin dans le passé, nous trouvons 5 sociétés qui avaient encore plus de valeur et qui font même d'Apple une naine.

Sur le marché actuel, Apple est en effet la seule société américaine d’une valeur supérieure à 1000 milliards de dollars. Les suivantes sur la liste, Amazon et Alphabet, la société mère de Google, accusent un retard de 800 milliards de dollars. Toutefois, lorsque l'on examine l'historique des sociétés du monde entier, on se rend compte que le cas Apple n’est pas si unique. De plus, plusieurs sociétés sont membres ou ont été membres du club des valorisations à 12 zéros. Pour les entreprises les plus anciennes, leur valeur de l'époque a été actualisée en dollars d'aujourd'hui.


5. Standard Oil

Une station service de la Standard Oil

© Getty Images

  • Valeur en dollars d'aujourd'hui: 1 000 milliards

  • Période: 1870-1911

  • Pays : Etats-Unis

Il n'y a pas si longtemps, Exxon Mobil, et non Apple, était la société la plus valorisée aux États-Unis. L’actuel Exxon Mobil ne représente qu’une fraction du géant pétrolier créé aux États-Unis il y a un siècle. Standard Oil était la société fondée par John D. Rockefeller et, aujourd’hui, cette société aurait certainement autant de valeur qu'Apple. Pour saisir toute son étendue, il faut imaginer un conglomérat formé d'Exxon Mobil, Chevron, de parties de BP et de Marathon Petroleum.

C'est à quoi ressemblait la Standard Oil, jusqu'à ce que la Haute Cour fédérale ait statué qu'il s'agissait d'un monopole illégal. Ensuite, le gouvernement américain a obligé Standard Oil à se scinder en différentes sociétés. Rockefeller détenait toujours le quart des actions de ces sociétés, qui ont également pris de la valeur rapidement. Il est devenu l'homme le plus riche du monde et, aujourd'hui, les branches de Standard Oil sont encore de grands acteurs au plan mondial.

4. Saudi Aramco

Deux hommes travaillent dans une raffinerie de Saudi Aramco
  • Valeur en dollars d'aujourd'hui: 1500 milliards

  • Période: 1933 - maintenant

  • Pays : Arabie Saoudite

Avant que la technologie et les ordinateurs deviennent les secteurs les plus lucratifs, le pétrole était l’or noir. Et même encore aujourd'hui, ce secteur vaut toujours des milliards. Des milliers de milliards même, car la société saoudienne Aramco a une valeur estimée à 1 500 milliards de dollars. C'est un demi milliard de plus que Apple. Ainsi, même encore aujourd'hui, Apple n’est pas l'entreprise avec le plus de valeur au monde. 

Saudi Aramco est une entreprise publique. C'est le nom de l'entreprise qui a le plus de valeur à l'heure actuelle. C'est le plus gros employeur en Arabie Saoudite, qui est bien sûr l'un des plus grands pays pétroliers du monde. Saudi Aramco produit environ 10 millions de barils de pétrole par jour. La société a récemment envisagé une introduction en bourse, qui aurait pu être la plus importante de son histoire.

3. Petrochina

Des réservoirs d'une raffinerie de Petrochina

© Getty Images

  • Valeur en dollars d'aujourd'hui: 1 700 milliards

  • Période: 1999 - maintenant

  • Pays : Chine

La différence avec Saudi Aramco et Exxon Mobil réside dans le fait que Petrochina vaut désormais beaucoup moins qu'elle valait par le passé. Mais à son apogée, Petrochina aurait eu une valeur équivalente à 1 700 milliards de dollars d'aujourd'hui. La société a énormément grandi au cours de la première décennie de ce siècle. D'une part en raison de la hausse du prix du pétrole, de 20 dollars le baril en 2002 à plus de 140 dollars en 2008. D'autre part, en raison de la croissance de l'économie et du marché boursier chinois.

Cependant, une crise financière a provoqué l'effondrement des prix du pétrole et le marché des actions chinois s'est également effondré. Petrochina a donc subi d'énormes pertes. La valeur marchande des actions a chuté de 800 milliards de dollars, soit l'équivalent de la valeur totale de Microsoft. Et c’est ainsi qu'Apple a maintenant plus de valeur que ce géant pétrolier.

2. South Sea Company (Compagnie de la mer du Sud)

Un comptoir de la South Sea Company au 18e siècle

© Getty Images

  • Valeur en dollars d'aujourd'hui: 4 000 milliards

  • Epoque: 18ème siècle

  • Pays : Royaume Uni

Bien avant que l'ère des géants du pétrole, on s'enrichissait grâce au commerce. South Sea Company était une société d’investissement britannique semblable à la Compagnie néerlandaise des Indes orientales. La société a été fondée en 1711 et atteindra son apogée quelques années plus tard. Elle jouissait d'un monopole au Mexique et en Amérique du Sud. Elle l'avait reçu du gouvernement britannique, en échange de son soutien pour nourrir la trésorerie du royaume. A cette époque, ce dernier était en guerre avec l'Espagne.

Bien entendu, l'Espagne contrôlait de nombreux comptoirs d'échange dans ces régions et, lorsqu'un traité de paix avait été signé, conférant le contrôle de ces territoires à l'Espagne, la South Sea Company s'est retrouvée totalement écartée. Cela n'a pas empêché les dirigeants de l'entreprises de prétendre qu'elle valait une somme stratosphérique, ce qui a provoqué une forte hausse du cours de ses actions, qui ont fait cumuler sa valeur à près de 4 milliards de dollars d'aujourd'hui. Cette bulle a éclaté lorsque cette fraude a été révélée, mais les dirigeants de la South Sea Company avaient déjà revendu leurs parts.

1. Vereenigde Oost-Indische Compagnie (La Compagnie néerlandaise des Indes orientales)

Des blasons aux emblèmes de la Compagnie néerlandaise des Indes Orientales

© Getty Images

  • Valeur en dollars d'aujourd'hui: 8 200 milliards

  • Période: 1602-1799

  • Pays : Pays - Bas

La plus grande entreprise de l’histoire est la Compagnie néerlandaise des Indes orientales. On la surnomme parfois la première multinationale du monde. A la fin du 16e siècle, des navires néerlandais se sont amarrés dans le sud et l'est de l'Asie pour ramener des épices et d'autres produits de luxe en Europe. La demande pour ces produits a augmenté et les bénéfices ont été si importants que les armateurs néerlandais ont décidé de regrouper leurs activités au début du dix-septième siècle.

Ici aussi, la société jouissait d'un monopole approuvé par le gouvernement néerlandais. Dans les années 1630, la Compagnie néerlandaise des Indes orientales a réalisé de gros de bénéfices grâce à la tulipomanie, en engouement soudain pour les tulipes dans le nord du pays. Il s'agit de la première, et probablement de la plus grande bulle économique de tous les temps. Avant l'éclatement de la bulle, la Compagnie néerlandaise des Indes orientales avait atteint la valeur de 78 millions de florins. Aujourd'hui, selon une étude de Motley Fool , cela représenterait 8 200 milliards de dollars. 

Apple a donc encore un long chemin à parcourir...

Sur le même sujet :