Jeff Bezos, CEO d'Amazon et Blue Origin devant la fusée New Shepherd

© EPA

Tech

Jeff Bezos (Amazon) : "Je voudrais que le système solaire soit peuplé de 1000 milliards d'individus"

1000 milliards d’individus : c’est la population future du système solaire souhaitée par Jeff Bezos, le fondateur d’Amazon, le géant du e-commerce américain. Et pour y parvenir, il ne ménage pas ses efforts.

Bezos est en effet également le fondateur de Blue Origin, une firme spatiale qu’il a créée en 2000 et qui s’est donné pour objectif d’envoyer des touristes dans l’espace dès l’année prochaine.

Blue Origin

Au mois de juillet, cette société a battu son propre record d’altitude lorsque sa capsule a été propulsée à 119 km de hauteur après sa séparation d’avec son lanceur, la fusée New Shepard, lors d’un essai. Après 11 minutes de vol, la capsule comme le lanceur sont retournés sur Terre sans encombre.

La nouvelle fusée de Blue Origin, nommée Glenn en hommage à l'astronaute John Glenn, est en cours de développement et ne sera pas prête avant 2021.

Le rêve de Bezos n’est donc pas qu’une simple lubie, et l’homme, qui est le plus riche du monde, avec une fortune estimée à 145 milliards de dollars, met les bouchées doubles pour le réaliser. Récemment, Blue Origin a reçu une subvention de 500 millions de dollars de l’armée américaine pour contribuer au développement de son projet spatial, comme deux autres firmes américaines. L’objectif que le ministère de la Défense américain leur a assigné est le développement d’un prototype de système de lancement national.

"Pas de Planète B"

“Les gens commencent à se heurter à la réalité des limites de la Terre. Il n'y a pas de planète B, du moins pas de planète accessible à une échelle de temps pertinente. Ce dont nous avons vraiment besoin, c’est de réduire l’ampleur de notre exploitation des ressources naturelles et la combustion continue de carburants fossiles qui mettent en péril la civilisation humaine.”, a-t-il déclaré récemment au cours d’une soirée organisée à San Francisco pour fêter les 25 ans du magazine Wired, et à laquelle il était convié.

“Le dynamisme que j'ai constaté au cours des 20 dernières années sur Internet, où des événements incroyables se sont déroulés en très peu de temps », a déclaré M. Bezos, s'exprimant lors d'un événement à San Francisco marquant le 25e anniversaire du lancement du magazine Wired.

Un milliard de dollars d'investissements par an

Bezos a évoqué le dynamisme et la rapidité qui ont marqué le déploiement de l’internet sur les dernières années. “Nous avons besoin de milliers d’entreprises. Nous avons besoin du même dynamisme auquel nous avons assisté en ligne sur les  dernières années pour l’espace. Et nous pouvons y arriver. Nous avons besoin de véhicules spatiaux réutilisables”, a-t-il dit.

Lui-même s’apprête à revendre l’équivalent d’un milliard de dollars de ses actions propres comme il s’est engagé à le faire chaque année pour financer cette conquête de l’espace. “Et l’année prochaine, ce sera un peu plus”, a-t-il indiqué.

Sur le même sujet :