La Fontaine de Trevi à Rome

© iStock/VvoeVale

Travel & Food

Chaque jour, 3835 € sont jetés dans la fontaine de Trevi à Rome

La fontaine de Trevi est la plus grande et certainement la plus célèbre fontaine de Rome : ce chef-d’œuvre baroque du 18ème siècle, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, est notamment connu pour être le décor de la mythique scène du bain de minuit du film « La Dolce vita ».

Adossée au palais Poli, la fontaine de Trevi et la place du même nom sont chaque jour assaillies par des flots de visiteurs, une véritable marée humaine de touristes désireux d’admirer le magnifique bassin et de s’y faire prendre en photo, ou encore d’y jeter des pièces de monnaie comme le veut la coutume : une pièce pour revenir à Rome, deux pour rencontrer l’amour, trois pour se marier dans l’année. 

1,4 million d'euros en 2016, soit 3835 € par jour

En 2016, les touristes ont jeté environ 1,4 million d’euros en pièces de monnaie dans la Fontaine de Trevi, ce qui en fait probablement le monument le plus lucratif du monde. 

Tous les matins, l’argent est repêché de la fontaine et compté, ce qui permet aux autorités de contrôler le flux de touristes. En 2016 par exemple, on a constaté une vague de pièces de monnaie australiennes. Outre les pièces de monnaie, on trouve également une foule d’autres choses telles que des jetons de casino, des pendentifs religieux, des lunettes de soleil et même des prothèses dentaires.

Selon Caritas Catholica, qui récupère cet argent, les sommes récoltées sont constituées de dollars, d’euros et de yens japonais. Elles sont utilisées pour organiser des soupes populaires et pour mettre des lits à disposition des pauvres.

La fontaine de Trevi victime de sa popularité

À cause de sa popularité, une dizaine de policiers municipaux est chargée de réguler l’espace et d’encadrer les visites. En effet, il arrive que le ton monte sur la place Trevi, comme en août dernier quand des touristes en sont venus aux mains pour obtenir la meilleure place près de la fontaine pour faire un selfie.

Les agents publics doivent aussi s’assurer que personne n’essaye d’y faire trempette : les bains improvisés dans les fontaines de Rome sont interdits et passibles d’une amende plutôt salée. Cela n’arrête pas les ardeurs de certains, comme ce couple de touristes canadiens qui avait essayé cet été de se baigner dans la célèbre fontaine avant d’être éloigné par la police italienne, pour y revenir quelques heures plus tard et enfin se jeter dans les eaux. Ce bain nocturne leur a valu une amende de 450 euros.

Sur le même sujet :