Cover image

© Pixabay

Economie

Bruxelles est la deuxième ville brassicole au monde

New York est la première ville brassicole au monde, Bruxelles se situe quant à elle à la deuxième place, indique un rapport du Danois Jeppe Jarnit-Bjergsø, une célébrité du monde de la bière et aubergiste de renommée mondiale, auteur du livre "Where to Drink Beer". Cet ouvrage s'est basé sur une enquête auprès de 500 brasseurs, écrivains et propriétaires de cafés du monde entier.

"Bjergsø a constitué un manuel qui met en exergue les lieux incontournables de la bière avec plus de 1.600 établissements répertoriés dans le monde", écrit Kate Krader, rédactrice du secteur des aliments et boissons de l'agence de presse Bloomberg. "Selon lui, Londres et Munich ne peuvent pas être considérées comme les capitales mondiales de la bière. San Diego, la Mecque de la bière artisanale, ne ravit pas non plus ce titre. Selon Bjergsø, la meilleure ville de la bière dans le monde est New York."

Législation

"Si vous m'aviez posé la question il y a cinq ans, je n'aurais jamais dit que New York était la meilleure ville de la bière au monde", explique Bjergsø. Toutefois, Bjergsø fait remarquer que le Craft New York Act de 2014, la loi sur l'artisanat qui supprime les restrictions imposées aux producteurs, a facilité l'ascension de New York. "Auparavant, installer une brasserie à New York était très cher", précise-t-il.

"Il y a dix ans, si vous produisiez 2.000 fûts, il était difficile de survivre. Maintenant, vous pouvez gagner assez d’argent avec cela", explique Bjergsø. "Les marges bénéficiaires vont d’environ 15 à 80% si vous vendez directement dans une brasserie. La bière est également devenue un produit de luxe, passant de 5 dollars à 20 dollars la pinte."

Bjergsø souligne en outre que certaines bières sont proposées à la vente en magasin à 40 dollars la bouteille. "Les consommateurs les achètent comme des fous".

Selon lui, les adresses les plus fascinantes à New York incluent Zum Schneider et Cannibal, mais aussi le Nomad Bar et le Spuyten Duyvil, qui ont été à la base du mouvement des bières artisanales et présentent un large éventail de bières européennes. Bjergsø, né au Danemark, est le propriétaire du barreau Tørst à Brooklyn. Dans le Queens, il ouvrira bientôt un deuxième café.

Tradition

Bruxelles occupe la deuxième place du classement. "La capitale belge a une vieille tradition de la bière et porte encore cette culture aujourd'hui", explique-t-il pour justifier son choix. "De nombreux bars et bières Bruxelles sont restés pratiquement inchangés au fil des ans."

"Ils offrent la meilleure qualité de bière au monde et Bruxelles est également beaucoup moins encline à suivre les dernières tendances, comme c'est le cas dans de nombreux autres centres de bière artisanale."

La brasserie Cantillon et le café Mother Lambic Fontainas sont des exemples du riche monde de la bière bruxelloise.

Selon l'auteur, d'autres centres intéressants de la bière se trouvent dans les villes de Charleston en Caroline du Sud et de Chicago dans l'Illinois, mais également dans la ville allemande de Bamberg, qui peut se vanter de posséder la plus grande densité de brasseries au monde.

Lire aussi