Cover image

© EPA

Economie

Le navire Ocean Cleanup met le cap sur le vortex d’ordures du Pacifique

Le navire d’Ocean Cleanup a quitté le port de San Francisco samedi dernier pour son ambitieuse mission : nettoyer l’océan de ses plastiques. Ce bateau bien spécial est en effet équipé d’un innovant dispositif qui lui permet de récolter et rassembler les déchets flottants.

« Great Pacific Garbage Patch »

Après une période d’essai de 2 semaines, il mettra le cap sur le continent plastique du Pacifique, le « Great Pacific Garbage Patch ». Cette décharge océanique concentrerait quelques 80 000 tonnes de déchets, amenées par la force des courants marins dans cette zone entre la Californie et Hawaii. Aussi surnommée vortex d’ordures, elle fut découverte en 1977, mais les déchets ont commencé à s’y accumuler à partir des années 1950. Ils se sont agglomérés au fil des années, et cette poubelle flottante occuperait maintenant une surface équivalente à 3 fois celle de la France.

Le navire est équipé d’un flotteur de 600 mètres de long qui lui permettra de rassembler et récupérer les détritus flottants à la surface de l’eau, pour pouvoir ensuite les ramener et recycler sur la terre ferme.

Le fondateur Boyan Slat est un jeune inventeur de 24 ans

Ce projet est mené par l’ONG néerlandaise Ocean Cleanup et son fondateur Boyan Slat, un jeune inventeur de 24 ans. Celui-ci a déclaré à l’AFP : « La mission principale est de montrer que cela fonctionne, et nous espérons que dans quelques mois les premiers plastiques arriveront dans le port, ce qui signifie que la technologie aura fait ses preuves ». Ocean Cleanup espère bien vider la zone de la moitié de ses déchets dans les 5 prochaines années.

Lees meer