Cover image

© Ocean Farm 1 - SalMar

Economie

Voici la première ferme de saumons au milieu de l'océan

Au large de la côte accidentée de Norvège, la société SalMar, le principal éleveur de saumons, a développé Ocean Farm 1 (OF1), le premier projet aquacole en eau profonde au monde. SalMar a payé 300 millions de dollars (258,6 millions d'euros) à la société chinoise China Shipbuilding Industry Corp pour l'installation de six grandes cages installées au milieu de l'océan, ces dernières offrant plus d'espace que les fermes de saumons conventionnelles.  

SalMar prévoit de récolter la première génération de saumons de sa ferme au cours du second semestre. Si la phase de développement est réussie, il sera possible d’établir une pisciculture en pleine mer, a expliqué la société.

Ocean Farm 1 se dresse au milieu de l'océan à près de 5 km des côtes norvégiennes. Les installations ont la longueur d'un terrain de football et mesurent environ 67 mètres de haut. 1,5 million de saumons évoluent dans cette ferme aquacole. Selon SalMar, grâce à son système d'extraction, les déchets de poissons peuvent être éliminés facilement et plus de saumons peuvent évoluer par mètre cube.

Forte croissance

"Des capteurs d'oxygène et des caméras haute définition surveillent le saumon, notamment en ce qui concerne leur croissance et les signes de maladie. À mi-parcours de la période d'essai d'Ocean Farm1, SalMar a constaté une forte croissance et des faibles taux de mortalité", explique Bloomberg.

L'entreprise affirme qu'OF1 peut résister à des vagues dévastatrices, de l'ordre de 15 mètres. Seize vannes mobiles immergées distribuent les aliments aux poissons à des heures définies et leur permettent de vivre à une profondeur allant jusqu’à 54 mètres au lieu de les grouper près de la surface, comme c'est le cas dans les autres fermes.

Risques

"Le projet comporte des risques", a expliqué Tim Dempster, écologiste marin et professeur de biosciences à l’Université de Melbourne. "Le fait que les poissons vivent très proches les uns des autres augmente le risque de propagation des maladies et, ce même si seulement quelques saumons tombent malades. En outre, ces installations obligent les saumons à vivre dans des eaux plus profondes et donc moins oxygénées, ce qui pourrait éventuellement ralentir leur croissance."

© SalMar

Lire aussi