Cover image

© iStock

Travel & Food

Le top 10 des villes les plus sûres

Le magazine The Economist a publié son palmarès 2017 des villes les plus sûres du monde. Voici le top 10 des villes les plus sûres au monde.

60 grandes villes dans le monde entier, 49 critères différents: The Economist a vu large pour établir son classement des villes les plus sûres. Ces critères, tous basés sur la sécurité, ont été divisés en quatre catégories: celle des personnes (criminalité, violence...), la sécurité digitale (cybersécurité...), la santé (coût et qualité des services de sécurité, qualité de l'air et de l'eau...) et les infrastructures (état des routes, des bâtiments...).

Une moyenne des points a ensuite été calculée (sur 100) pour dresser le classement 2017. Le prochain est attendu pour 2019. C'est de loin le classement des villes les plus sûres le plus complet qui existe, même s'il se concentre d'abord sur les plus grandes villes mondiales: logique, puisque ce sont elles qui brassent et attirent le plus de touristes, en plus de compter le plus d'habitants. Ce sont donc principalement ces villes qui intéressent les gens.

Tokyo toujours en tête


C'est Tokyo (Japon) qui a été élue ville la plus sûre du monde comme en 2015. Le reste du podium est inchangé et est également trusté par des villes asiatiques avec Singapour et Osaka (Japon). La première ville européenne est Amsterdam, à la 6e place. Karachi au Pakistan est dernière de ce classement. Ce sont surtout les villes d'Amérique du Sud, d'Afrique et du Moyen-Orient qui sont en bas du classement.

Bonne surprise: Bruxelles, 22e en 2015, se retrouve cette année 17e de ce classement, devançant des villes telles que Londres (20e), Paris (24e), Abu Dhabi (28e) ou Moscou (40e). Et ce alors que la menace terroriste a été grandissante ces dernières années. On peut toutefois penser que Bruxelles risque de chuter dans le prochain classement.

La première ville américaine est San Francisco, à la 15e place. Les villes américaines, généralement pointées du doigt en raison de la criminalité qui y règne: elles sont notamment "sauvées" par leur sécurité digitale.

Voici le top 10 des villes les plus sûres du monde :

10. Zurich (85,20 points sur 100)

© iStock

Septième en 2015, Zurich recule quelque peu dans ce classement. Pourtant, la ville suisse a gagné des points, mais pas autant que d'autres villes de ce top 10. Il est toutefois logique de voir apparaître la plus grande ville de Suisse, particulièrement sécuritaire, ici. Zurich est notamment bien placée concernant la sécurité sanitaire (4e) ou les infrastructures de sécurité (10e). Là où le bât blesse, c'est concernant la sécurité des personnes (20e seulement) et la sécurité numérique (19e). Des points qui étaient déjà à améliorer lors du précédent classement en 2015...

9. Hong-Kong (86,22/100)

© iStock

Hong-Kong fait une entrée remarquée à la 9e place de ce classement. La Cité-État doit ce joli classement à son efficacité concernant la sécurité informatique (5e place), et ce alors qu'elle ne fait même pas partie des 10 villes les plus high-tech du monde par exemple (voir par ailleurs). Elle est également dans le top 10 en ce qui concerne les infrastructures de sécurité (7e) ou la sécurité des personnes (7e): deux classements dans lequel les villes asiatiques se taillent la part belle. Le gros souci? La sécurité sanitaire, où Hong Kong n'est que 24e, derrière notamment de nombreuses villes européennes. A noter notamment le faible taux de criminalité qui sévit dans la ville.

8. Stockholm, Suède (86,72)

© iStock

Généralement encensée pour de nombreuses raisons, les villes scandinaves sont quelque peu absentes de ce top 10 en matière de sécurité. Stockholm, la capitale de la Suède, est la seule représente de la Scandinavie: il faut dire toutefois que les autres principales villes de cette partie du globe ne sont pas prises en compte dans le classement des villes les plus sûres de The Economist. Et c'est bien dommage. Une petite erreur que le magazine américaine corrigera peut-être dans la prochaine version de ce classement.

Mais quand l'on sait que Helsinki et Copenhague offrent une très bonne qualité de vie (voir aussi: Les 10 villes qui offrent la meilleure qualité de vie en 2018), on peut imaginer que l'aspect sécuritaire n'est pas oublié et qu'elles seront bien classées. Surtout si elles ont d'aussi bons résultats que Stockholm en ce qui concerne la sécurité sanitaire (10e place pour la capitale suédoise), les infrastructures de sécurité (4e) ou la sécurité des personnes (9e). La sécurité informatique est la seule des catégories de ce classement où Stockholm n'apparaît pas dans le top 10: elle n'est "que" 13e...

7. Sydney, Australie (86,74/100)

© iStock

C'est l'une des deux seules villes de l'hémisphère sud présente dans ce top 10, avec sa "compatriote" Melbourne. Sydney, souvent considérée à tort comme la capitale de l'Australie (qui est Canberra, pour rappel), doit cette belle 7e place grâce à ses bons scores en terme d'infrastructures de sécurité (9e) et de sécurité sanitaire (6e). Car elle n'est même pas dans le top 10 en ce qui concerne la sécurité informatique  ou la sécurité des personnes (12e place à chaque fois). Sydney sait donc sur quoi travailler pour améliorer son "ranking" en 2019...

6. Amsterdam, Pays-Bas (87,26/100)

© iStock

Cela peut paraître étonnant de voir Amsterdam aussi haut dans ce classement. Quiconque est déjà allé faire un city-trip dans la capitale des Pays-Bas sait que l'ambiance peut devenir bizarre et l'atmosphère pesante dans certains quartiers la nuit... Cela semble s'être empiré ces derniers temps et Amsterdam pourrait donc être pénalisée dans le prochain classement. En attendant, la capitale néerlandaise est la ville européenne la mieux classée ici: elle est une référence concernant la sécurité informatique (4e, derrière Tokyo, Singapour et... Chicago) et les infrastructures de sécurité (6e place). Elle peut (doit?) s'améliorer concernant la sécurité des personnes (10e seulement) et la sécurité sanitaire (12e).

5. Melbourne, Australie (87,30/100)

© iStock

"Seulement" 9e de ce classement en 2015, Melbourne a opéré une belle remontée et se retrouve 5e. Logique puisque la ville australienne est également en tête du classement des villes où il faut bon vivre en 2018 selon The Economist. Et l'aspect sécuritaire y joue un grand rôle, puisque Melbourne est dans le top 10 concernant les infrastructures de sécurité (7e), la sécurité des personnes (8e), ou la sécurité sanitaire (9e). Il n'y a que dans la catégorie de la sécurité informatique où elle apparaît en dehors des 10 premières places: elle n'est "que" 11e et c'est un très gros progrès, puisqu'elle a gagné 10 places dans cette catégorie. Une preuve peut-être que les villes prêtent une certaine attention au classement des villes les plus sûres et des critiques qui leur sont adressées...

4. Toronto, Canada (87,36/100)

© iStock

C'est la seule ville canadienne prise en compte par The Economist dans ce classement et elle apparaît donc au pied du podium, alors qu'elle n'était que 8e en 2015. Elle est la ville d'Amérique du Nord la plus sûre si on en croit le magazine américain. Toronto est aussi la 4e du classement des villes où il fait bon vivre de The Economist, derrière notamment Vancouver. Toronto brille en ce qui concerne la sécurité informatique (6e) ou la sécurité des personnes (5e), deux catégories qui rattrapent largement ses scores beaucoup moins bons concernant les infrastructures de sécurité (14e) et la sécurité sanitaire (12e). 

3. Osaka, Japon (88,87/100)

© iStock

Osaka a conforté sa troisième place en 2017. La ville japonaise reste derrière sa capitale Tokyo en matière de sécurité. De nombreux expatriés occidentaux mènent une vie tranquille dans cette ville commerciale, malgré qu'Osaka soit également l'une des métropoles les plus chères du monde. Osaka arrive notamment en tête en ce qui concerne la sécurité sanitaire et à la 3e place concernant la sécurité personnes (logique avec un taux de criminalité si bas qu'au Japon). De quoi largement compenser ses scores plutôt décevants en matière d'infrastructures de sécurité (11e) et surtout de sécurité informatique (14e).

2. Singapour (89,64/100)

© iStock

La Cité-État se rapproche doucement mais sûrement de Tokyo et pourrait lui ravir la première place de la prochaine édition du classement des villes les plus sûres du monde de The Economist. Seulement 13e en matière de sécurité sanitaire, Singapour est 2e concernant la sécurité informatique et en tête dans les catégories de la sécurité des personnes (devant... Wellington, la capitale de la Nouvelle-Zélande) et des infrastructures de sécurité. Son réseau de caméras de sécurité lui assure notamment un faible tôt de criminalité et elle souhaite même aller plus loin en installant les scanners rétiniens à l'aéroport à l'avenir, confirmant ainsi son statut de "Smart Nation". 

1. Tokyo, Japon (89,90/100)

© iStock

Comme en 2015, Tokyo a été élue ville la plus sûre du monde. Assurer la sécurité de plus de 30 millions d'habitants n'est pourtant pas une chose aisée. Mais la capitale japonaise peut notamment compter sur une sécurité informatique au top (1ère du classement), la qualité de sa sécurité sanitaire (2e) et de sa sécurité des personnes (4e), qui font oublier son piètre score en matière d'infrastructures de sécurité (12e). Une catégorie dans laquelle Tokyo peut facilement s'améliorer toutefois, ce qui lui permettrait alors d'asseoir sa domination sur ce classement une troisième année de suite et de résister à Singapour pour continuer à posséder le titre de "ville la plus sûre du monde".

Voici le classement complet (en anglais)

© The Economist

Vous pouvez aussi retrouver le classement des villes les plus dangereuses au monde ICI

A lire aussi