Des clientes visitent un magasin IKEA

© EPA

Economie

Ça y est : IKEA a ouvert son premier magasin en Inde

Abordable et accessible seront les maîtres-mots d’IKEA en Inde, promet la marque. Le géant suédois du meuble a ouvert aujourd'hui son premier magasin dans le pays, dans le quartier Hitec city de la ville d’Hyderabad, la capitale et la plus grande ville de l'État indien du Telangana, au sud du pays.

Le magasin ambitionne d’y accueillir 7 millions de visiteurs par an, et pour les servir, il emploie une armée de 850 travailleurs, et pas moins de 150 professionnels du bricolage en freelance qui seront chargés d'assembler les meubles des clients. Tous ont été recrutés sur UrbanClap, une plate-forme en ligne de mise en relation d’indépendants avec des donneurs d’ordre, avec laquelle IKEA a conclu un partenariat.

Adapté aux spécificités locales

Le marché indien a obligé le géant de l’ameublement à repenser son offre. Un dixième des produits vendus dans le magasin le seront à un prix inférieur à 200 roupies, soit 2,50 euros. Outre les articles habituels de la marque, les clients indiens pourront acquérir des ustensiles de cuisine typiques, tels que des boîtes à épices, des "tawas", les poêles à frire indiennes, ou des cuiseurs pour idlis, les gâteaux de riz que l’on consomme dans le Sud de l’Inde.

Quant au restaurant, d'une capacité qui dépasse le millier de couverts, ce qui fait de lui le plus imposant de la chaîne, il proposera des mets traditionnels indiens, tels que des samosas, aux côtés des traditionnelles boulettes de viande qui  ont fait la réputation des cantines IKEA. Mais celles-ci seront aussi revampées à la sauce indienne, et fabriquées à base de poulet, ou de légumes.

Un marché très concurrentiel... mais très motivant

Cette opération de charme est nécessaire dans un marché dominé par les artisans, qui a vu émerger toute une kyrielle de sites de e-commerce locaux, et notamment Flipkart, le concurrent local d’Amazon, au cours des dernières années.

IKEA s’est battu pendant 6 ans avec les régulateurs indiens pour obtenir cette première ouverture, et ne compte pas s’arrêter là. Le groupe envisage d'ouvrir 25 magasins en Inde d'ici 2025, et dès l’année prochaine, les citadins de Bombay, New Delhi et Bangalore découvriront eux aussi les joies du parcours IKEA.

Selon les estimations du  Fonds monétaire international (FMI), l’Inde devrait connaître une croissance de 7,3 % cette année, et de 7,5 % l'année prochaine. 

Le magasin d’Hyderabad représente un investissement de 146 millions de dollars (environ 126 millions d’euros), et au total, Ikea prévoit de débourser 1,5 milliard de dollars (environ 1,3 milliard d’euros) pour s’implanter sur ce marché.

Sur le même sujet :