Cover image
Image d'illustration.

© iStock

Science

Où en est la pilule contraceptive pour les hommes?

Si les femmes ont droit à leur pilule contraceptive, ce n'est pas encore le cas pour les hommes. Où est en la conception de cette pilule pour ces messieurs?

Les moyens de contraception pour les hommes sont limités et connus de tous. Il y a tout d'abord l'éternel préservatif, qui protège aussi des maladies sexuellement transmissibles, mais qui est parfois jugé contraignant par certain(e)s.

Slip chauffant

La vasectomie est un moyen radical pour éviter d'avoir des enfants par le biais d'une opération chirurgicale, qu'il faut d'ailleurs considérer comme irréversible car les chances pour "inverser" l'effet sont plutôt faibles (25% de chances). Si elle est moins connue, il ne faut pas oublier la contraception thermique, qui consiste à porter "un slip chauffant" afin d'augmenter la température des testicules pour empêcher la production de spermatozoïdes: seuls les hôpitaux peuvent prescrire ce moyen de contraception.

Il y a également la contraception hormonale, lancée en 1970 en France avec une injection hebdomadaire de testostérone, mais cette pratique est très peu répandue et très peu prescrite par les médecins. Le ministère français de la Santé n'évoque ainsi que le port du préservatif et la vasectomie pour les hommes sur son site Choisir ma contraception.

Espérée depuis des années, la création d'une pilule contraceptive pour les hommes se fait toujours attendre. Depuis les années 1970, plusieurs scientifiques français travaillent sur sa conception. Jean-Claude Soufrir, l'un des médecins français qui a travaillé sur cette pilule, expliquait au Figaro en 2013: "Les résultats ont été satisfaisants: la vie sexuelle était améliorée, la production de spermatozoïdes inhibée et l'effet contraceptif efficace. Nos résultats ont été rapportés dans différentes publications ou congrès internationaux: Presse médicale (1982), Acta Endocrinologica (1983), Society for Study of Ferti­lity, Manchester (1983), Congrès international d'andrologie, Florence (1989), Human Reproduction (2011)". Pourtant, cette pilule n'a jamais été commercialisée et n'est utilisée que par une vingtaine d'hommes.

Enfin du neuf en 2018

Mais rassurez-vous messieurs. Car cette pilule "miracle", c'est peut-être pour bientôt, comme cela a été annoncé en mars dernier. Les tests menés sur 81 hommes sont plus qu'encourageants. Cette pilule s'appelle DMAU (dimethandrolone undecanoate) et serait à prendre quotidiennement, comme son homologue féminin, afin de faire baisser la testostérone et d'autres hormones nécessaires à la production de spermatozoïdes. 

"DMAU est un grand pas en avant dans le développement d'une 'pilule masculine' en une prise par jour. Beaucoup d'hommes disent qu'ils préfèrent une pilule à prendre quotidiennement comme contraceptif réversible, plutôt que des injections à action prolongée ou des gels topiques, qui sont également en développement", a commenté Stéphanie Page, professeur de médecine à l'Université de Washington. Cette pilule contraceptive masculine aurait toutefois quelques effets secondaires, comme la prise de poids ou une baisse du "bon" cholestérol. Des essais cliniques devaient être menés et les résultats sont désormais attendus.

La course ne fait que commencer, car des scientifiques australiens de l'université de Monash à Melbourne affirment également être bien avancés dans la création de cette fameuse pilule contraceptive. Ce ne sera donc à l'avenir peut-être plus à vous mesdames de prendre votre pilule contraceptive tous les jours!

A lire aussi