Cover image

© iStock

Lifestyle

19 conseils pour devenir un grand écrivain, selon Stephen King

Stephen King a écrit des dizaines d'ouvrages à succès et il a décidé d'aider l'écrivain qui sommeille en vous. Voici ses 19 conseils pour devenir un bon auteur.

1. Arrêtez de regarder la télévision et lisez le plus possible

Si vous souhaitez vous lancer dans l'écriture, vous pourriez être tenté de puiser de l'inspiration en ouvrant votre télévision. Mais pour Stephen King, c'est rédhibitoire. Tout ce que votre téléviseur va réussir à faire c'est tuer toute créativité qui dort en vous. Il vous conseille de vous plonger dans les livres plutôt. Lire énormément permettrait de déclencher votre imagination. Stephen King raconte que lui-même lit constamment, il emporte toujours un bouquin avec lui, où qu'il aille.

2. Préparez-vous à la critique et à l'échec

Se lancer dans l'écriture d'un livre, c'est difficile. Même très difficile. Vous recevrez de nombreuses critiques sur le travail que vous êtes en train d'accomplir. Vous serez en proie au doute et les critiques extérieures ne feront qu'accentuer ce sentiment. Mais c'est le lot de tout artiste, selon l'auteur. Que ce soit dans la peinture, la sculpture, la danse, etc. À ce moment-là, il faut reprendre les choses en main, ne pas vous laisser abattre et continuer à écrire. Il ne faut pas stopper votre production à la première difficulté. Cela va être très compliqué, mais il vous faut une bonne dose d'optimisme pour vous aider à surmonter toutes les épreuves selon le livre de Stephen King, Écriture: Mémoires d'un métier.

3. Ne perdez pas de temps à essayer de satisfaire les gens

Stephen King raconte qu'il a reçu pas mal de critiques suite à ses ouvrages. Certains lecteurs n'ont pas hésité à la qualifier d'homophobe, de meurtrier, de psychopathe, etc. Au début, ces remarques le peinaient énormément. Et puis plus tard, il a compris qu'il ne pouvait pas satisfaire tout le monde. Il y aura toujours quelqu'un pour dire que vous n'avez pas de talent, que votre livre est d'un niveau affligeant. Il ne faut pas vous soucier des autres et ne pas prendre trop à coeur leurs critiques. 

4. Écrivez pour vous-même

Si vous décidez d'écrire un ouvrage, c'est avant tout pour vous-même. Vous devez le faire parce que ça vous rend heureux et que ça vous apporte une grande satisfaction. (Vous saviez qu'écrire rendait plus heureux?) Ne vous forcez pas à écrire sur des sujets qui ne vous passionnent pas, juste parce qu'ils pourraient fonctionner. Écrivez sur ce qui vous intéresse et ce qui vous tient à coeur, cela sera beaucoup plus productif et enrichissant pour vous.

5. Creusez suffisamment (surtout pour les choses difficiles)

Quand vous rédigerez votre livre, vous verrez qu'il y a des choses beaucoup plus difficiles à écrire que d'autres. Mais il faut creuser ce genre d'idée, ne pas se contenter de les détailler de manière primaire. Vous devez creuser au plus profond de vous-même. Écrire sur des choses difficiles demande énormément de temps et de réflexion, c'est normal. Stephen King compare même les écrivains à des sortes d'archéologues, car ils doivent creuser très profondément et extraire autant d'histoires qu'ils peuvent de leur esprit.

6. Déconnectez-vous du reste du monde

Quand vous écrivez, au moins votre premier jet, Stephen King vous conseille de vous enfermer dans votre bureau et de vous couper de toute distraction. Laissez votre portable et votre ordinateur dans une autre pièce, sauf si vous avez besoin de ce dernier, mais alors coupez Internet. N'hésitez pas non plus à fermer la porte de votre bureau. Cela peut paraître un peu étrange, mais vous avez besoin d'intimité et de ne pas être dérangé pour écrire. Rédiger un livre est une expérience personnelle qui nécessitera que vous vous plongiez tout au fond de vous. Et pour ce faire, il vous faut un calme absolu. C'est d'ailleurs pour cette raison que certains écrivains partent s'isoler dans une maison de campagne ou de vacances pendant la rédaction.

7. Ne soyez pas prétentieux

Quand vous écrivez, vous pourriez céder à la tentation d'employer un vocabulaire beaucoup plus "pompeux" que celui que vous utilisez actuellement. Selon Stephen King, ce n'est pas une pratique à adopter. Vous devez utiliser vos mots habituels. Vouloir trop élever votre langage peut être vu comme prétentieux par vos lecteurs qui ne comprendront pas la nécessité d'employer des mots compliqués pour le plaisir. (cela vous intéresse-t-il de savoir combien gagne un auteur?)

8. Évitez les adverbes et les longs paragraphes

Les adverbes ne sont pas vos amis selon Stephen King. Il a même déclaré que "la route de l'enfer était pavée d'adverbes". En effet, ceux-ci n'apportent rien à l'écriture et peuvent même alourdir vos phrases. Il préconise également d'éviter de faire de longs paragraphes qui pourraient totalement rebuter le lecteur. La taille d'un paragraphe est d'ailleurs presqu'aussi importante que ce qu'il contient. Il faut donc être vigilant et bien découper votre récit.

9. Maîtrisez l'art de la description

C'est sans doute une des choses qui distinguent un bon auteur d'un autre: les descriptions. Si elles sont bien écrites, elles font voyager le lecteur au coeur de votre histoire et l'embarquent dans votre monde. Si elles ne le sont pas, alors la personne qui vous lit aura tendance à les parcourir en diagonale voire même à les sauter pour passer directement à "l'action". Le but est alors manqué: vous n'avez pas réussi à plonger votre lecteur au coeur de votre monde imaginaire. Il faut que vous visualisiez ce que vous désirez que votre lecteur ressente et que vous arriviez à le traduire en mots. La clef d'une bonne description, c'est la clarté: autant dans l'observation que dans l'écriture. Il faut que vous utilisiez un vocabulaire simple afin de pas ennuyer la personne qui vous lit.

10. Ne donnez pas trop d'informations sur le background

Dresser le contexte de votre histoire est très important. Parfois, il vaut même mieux faire des recherches afin d'accumuler un maximum d'informations concernant tout ce contexte dans lequel se déroule l'histoire de vos personnages. Cependant, il faut faire attention à ne pas inonder vos lecteurs d'informations qui ne sont pas essentielles et les perdent. Trop de détails, même dans le but de bien situer vos héros, peuvent assommer le lecteur et avoir l'effet inverse. 

11. Racontez des histoires sur ce que les gens font vraiment

Une mauvais livre ne vient pas seulement d'une écriture chaotique ou encore d'un manque d'observation, il résulte parfois du fait que l'auteur n'arrive pas à voir la réalité en face. Les gens sont complexes, comme l'explique Stephen King, un meurtrier peut aussi aider une dame âgée à traverser une route. C'est la réalité. Il ne faut pas réduire vos personnages à une seule facette, car ils vont manquer de profondeur et ils ne seront pas le reflet de la vraie vie. Par conséquent, vos lecteurs ne se retrouveront pas dedans. 

12. Prenez des risques

Vous ne devez pas céder à la facilité au niveau de l'écriture. Vous aimez un sport ou vous avez une passion qui vous semble a priori complètement ennuyante pour vos lecteurs? Ne cédez pas à la facilité d'employer des éléments connus et adorés par tous. Vous pouvez rendre le sport que vous appréciez le plus au monde attrayant, il suffit pour cela de vous dépasser et de déployer des trésors de créativité.

13. Ne volez pas la voix de quelqu'un d'autre

Soyez vous-même et n'essayez surtout pas de copier le style d'un autre auteur que vous appréciez. Malheureusement, vous n'arriverez jamais qu'à en être une pâle copie. Vous n'êtes pas à la source, vous ne ressentirez jamais les choses comme lui les sent, vous ne verrez pas la réalité comme lui la voit. Bref, continuez à écrire selon vos propres ressentis, vos observations et votre vision de la vie. Vous avez tout à y gagner.

14. Comprenez que l'écriture est un peu de la télépathie

Quand vous écrivez, le but à atteindre est de transférer l'image que vous avez en tête à vos lecteurs. Dans un certain sens, c'est un peu de la télépathie, comme l'explique Stephen King. L'écriture est juste le moyen de permettre cette transmission pour l'écrivain.

15. Prenez l'écriture comme une chose sérieuse

Vous pouvez aborder l'écriture avec plusieurs sentiments différents, mais certainement pas avec de la légèreté. Stephen King veut attirer l'attention des écrivains sur cet aspect précis: écrire est quelque chose de sérieux. Vous devez investir toute votre énergie. Et si vous n'y arrivez pas, il vous suggère de vous lancer dans une autre activité. L'histoire que vous êtes en train d'écrire doit résonner en vous, vous devez la sentir dans vos tripes.

16. Écrivez tous les jours

Stephen King vous conseille d'écrire tous les jours (c'est également bon de lire chaque jour), qu'importe ce qu'il se passe. Vous devez prendre le temps de travailler à votre livre chaque jour sinon vous laissez les personnages partir et vous pouvez oublier des petits détails ou encore des sensations. Il faut vous plonger dedans, tout entier. Et les jours où cela devient un peu difficile, où les mots ne sortent pas, ne baissez surtout pas les bras. Plongez-vous dans le calme et allez-y, un mot après l'autre. 

17. Finissez votre premier draft dans les trois mois

Selon Stephen King, vous ne devez pas passer plus de trois mois sur votre draft, soit une saison. Sinon l'histoire vous échappe et vous serez envahi par une sensation étrangère. Lui a pour habitude d'écrire dix pages par jour.

18. Quand vous avez fini d'écrire, faites un pas en arrière

Une fois que l'écriture de votre ouvrage est terminée, Stephen King vous suggère de prendre six semaines avant de vous replonger dedans. Pour lui, il est essentiel de faire un pas en arrière pour vider votre esprit. Après, vous pouvez revenir avec l'esprit clair sur votre intrigue et vos personnages. Tout est-il suffisamment explicite et bien ficelé? En ayant pris du recul, vous allez revenir avec un oeil nouveau et vous allez sans doute remarquer quelques problèmes dans le script ou la profondeur des personnages. Ne baissez surtout pas les bras et essayez de changer et de perfectionner votre livre.

19. N'hésitez pas à couper

C'est sans doute une des parties les plus difficiles à faire: couper dans ce que vous avez rédigé. Pourtant, c'est plus que nécessaire. Comme Stephen King l'écrit: "kill you darling", même si ça vous fend le coeur de supprimer des mots que vous avez peut-être mis des jours à écrire, ça n'en sera que mieux pour votre histoire. La révision de votre livre est sans doute la partie la plus difficile, mais ne baissez pas les bras, elle signe également la fin de votre ouvrage et le début d'un succès amplement mérité.

Déjà lu?