Cover image
Travel & Food

Voici les 10 pays les plus heureux au monde en 2018

L'ONU a publié son classement du bonheur, et comme souvent, ce sont les Scandinaves qui sont devant. Voici les 10 pays où les gens sont les plus heureux.

L'ONU a publié son 3e rapport sur le bonheur à travers le monde. Et comme toujours, ce sont les pays nordiques qui trustent les premières places. Pour établir son rapport, l'ONU a sondé les populations de plus de 150 pays sur la période 2015-2017. Différents critères sont analysés: la richesse du pays, la solidarité sociale, la confiance dans la société et dans le gouvernement, la qualité des soins de santé ou encore le degré de liberté. Le rapport évalue aussi l'espérance de vie, le degré de corruption ou encore le PIB par habitant. 

Tendances

Plusieurs tendances se dégagent en comparaison du précédent classement qui comptait pour la période 2008-2010, soit en pleine crise économique mondiale. Si les pays scandinaves s'échangent les premières places, le haut du classement est principalement occupé par les pays de l'OCDE, l'Organisation de coopération et de développement économiques. Seuls le Costa Rica (13e) et les Émirats arabes unis (20e) s'incrustent dans les hauteurs du classement. 

Le Togo est le pays qui a le plus progressé: alors qu'il figurait à la dernière place il y a deux ans, il se place maintenant à la 139e position. A contrario, les Vénézuéliens qui ont été frappés par la crise politique et économique, ont eux perdu 19 places et se classent au 102e rang. Dans ce rapport 2018, ce sont les Burundais (156e) qui finissent en queue de classement. Parmi les dix pays les moins bien classés, on retrouve 7 pays africains. Le reste est complété par le Yémen (152e) et la Syrie (150e), deux pays en guerre, tandis qu'Haïti se remet difficilement du séisme de 2010 qui a fait plus de 300.000 morts, 300.000 blessés et 1,2 million de sans-abris.

La Belgique se classe elle en 16e position, c'est une place de mieux que lors du précédent rapport. On notera aussi que les États-Unis, malgré le plus haut revenu par habitant du monde, ne se positionnent qu'au 18e rang. Voici le TOP 10 des pays où les gens sont les plus heureux. 

10. L'Australie

© iStock

En 2013, l'OCDE avait fait de l'Australie le pays le plus heureux du monde. L'île-continent excelle au niveau de l'éducation et du taux d'emploi. Le coût de la vie y est élevé mais les revenus des Australiens suivent. 

Si l'Australie a reculé dans le classement effectué par l'ONU, c'est à cause de son système de soins de santé, l'un des plus performants au monde mais aussi un des plus coûteux. Le rapport pointe aussi du doigt les manquements de l'Australie au niveau des maladies mentales et physiques qui ne sont pas aussi bien traitées qu'ailleurs dans ce top 10. 

9. La Suède

© iStock

La Suède est le pays scandinave le plus mal classé. Mais ne vous en faites pas trop pour les Suédois, l'économie du pays y est diversifiée et solide. Le taux d'emploi est l'un des plus développés au monde, près de 8 personnes sur 10 en âge de travailler ont un emploi.  

La Suède est aussi le pays européen qui consacre la part la plus importante de son PIB aux dépenses sociales, avec 32,9%. La Suède pêche toutefois au niveau de la délinquance. Avec 13.995 infractions pour 100.000 habitants, la Suède est arrivée en tête des pays de l'UE en termes d’insécurité. 

Mais la Suède, c'est aussi une manière de vivre: le lagom. C'est l'art de vivre simplement, au naturel et avec modération. Fini les achats compulsifs et les comportements excentriques, l'exceptionnel serait dans la norme. Cinq principes sont d'application: consommer peu mais bien, rejeter les signes de richesse, être naturel, se nourrir à satiété et opter pour des vacances 100% naturelles. 

8. Nouvelle-Zélande

La Nouvelle-Zélande fait mieux que son voisin australien. Les Néo-Zélandais sont généralement heureux dans la vie privée et au travail, ce qui en fait un peuple plus accueillant. La Nouvelle-Zélande est proportionnellement le deuxième pays le plus accueillant au monde après l'Islande, même si des mesures commencent à être prises pour ralentir ma cadence. Mais si les Néo-Zélandais sont plus heureux qu'ailleurs, ils le doivent surtout à une chose: la beauté de leur pays

Le pays reste toutefois assez inégalitaire. En témoigne la mauvaise place de la Nouvelle-Zélande dans le classement de l'UNICEF sur le bien-être des enfants. Sa 34e place sur 41 parmi les pays de l'OCDE en fait un des pires élèves de la classe. Un haut revenu national ne garantit pas toujours de bons résultats en termes de bien-être des enfants?

7. Canada

© iStock

Le Canada est connu pour être une terre d’accueil. En 2017, le Canada se disait prêt à accueillir 300.000 personnes, dont 60% sur base économique. De plus en plus d'Européens mettent les voiles pour y décrocher un emploi. On se rappelle que le Canada avait par exemple proposé à 900 jeunes Belges de venir tenter leur chance. 

Le rapport de l'ONU a justement étudié l'impact de la migration en matière de bonheur. Il s'avère que le bonheur des immigrés d'un pays est quasiment identique à celui de l'ensemble de la population. Si les immigrés proviennent d'un pays où le bonheur est plus faible, ils s'adapteront au bonheur moyen du pays dans lequel ils s'installent. Ce qui signifie que le bonheur concerne moins les normes et les attitudes culturelles, il est plutôt fortement influencé par l'environnement et la qualité de vie (santé, éducation, emploi...) qu'un pays peut offrir. Mais le contraire est aussi vrai. Si une personne migre dans un pays dont les habitants sont moins heureux, son bonheur aura tendance à diminuer. 

Notons toutefois que le bonheur est inégalement réparti sur le territoire canadien. Une étude montre par exemple que les habitants de Toronto (une grande ville) sont moins heureux que les habitants de l'arrière-pays. C'est dans les zones rurales et les petites villes du pays que les gens sont plus heureux, rapporte le Washington Post. Il y a un lien entre la densité de la population et l'indice du bien-être. Là où la densité est la plus forte, les gens sont en moyenne moins heureux. Cela va de pair avec l'appartenance à une communauté. Les populations moins densément peuplées tissent plus de liens sociaux, toujours selon l'étude intitulée "La géographie du bien-être au Canada". Le bonheur est aussi directement corrélé avec le temps de transport et le prix du logement. Plus ils sont réduits, plus le bonheur est élevé.

6. Pays-Bas

© iStock

Les Néerlandais ont la chance d'avoir un des revenus par habitant les plus élevés au monde selon la Banque Mondiale. Dans ce top 10, les Pays-Bas ne sont précédés que par la Suisse, la Norvège, l'Islande et le Danemark. Même chose pour le PIB par habitant, c'est-à-dire la richesse créée par les Pays-Bas divisée par son nombre d'habitants: si le Luxembourg reste en tête, les Pays-Bas affichent une 15e place mondiale selon le FMI.  Dans ce top 10 des pays les plus heureux au monde, seules la Norvège et la Suisse font mieux.

Les Pays-Bas, c'est aussi un système éducatif solide et performant. L'UNICEF classait d'ailleurs l'année dernière les petits Néerlandais parmi les enfants les plus heureux du monde. C'est grâce aussi à des parents qui s'occupent de leurs enfants: la moitié des employés aux Pays-Bas travaillent à temps partiel. Il n'est pas étonnant de voir de nombreux parents à la sortie des écoles là-bas. Les Hollandais sont aussi les travailleurs les plus heureux d'Europe si on en croit une étude publiée par le iOpener Institute. Cadre de travail agréable, maximum 9 heures par jour, les Néerlandais jouissent en plus d'un bonus de vacances qui s'ajoute aux congés payés (Vakantiegeld).

Ces bons résultats doivent toutefois être tempérés. Les Néerlandais consomment par exemple des doses massives d'antidépresseurs. La dépression est d'ailleurs le deuxième plus gros problème de santé aux Pays-Bas. Cet afflux d'antidépresseurs peut toutefois s'expliquer par l'omniprésence du secteur pharmaceutique aux Pays-Bas. De plus, de nombreux antidépresseurs n'ont aucun effet dans la plupart des dépressions (légères).

5. Suisse

© iStock

Comme dit précédemment, la Suisse a le plus haut revenu par habitant au monde. Et si l'argent ne fait pas le bonheur, il y contribue fortement. La Suisse était d'ailleurs le pays le plus heureux du monde en 2015. En plus de sa richesse, la Suisse apporte un fort soutien social à ses habitants.

Il fait tout simplement bon vivre en Suisse. Le pays est splendide et ses habitants sont protégés par un des meilleurs systèmes de soin de santé de la planète. De plus, les Suisses ont une grande confiance en leurs institutions. Leur système de cantons leur permet de voter jusqu'à 4 fois par an des lois qu'ils sont eux-mêmes imaginées. Ils peuvent aussi veiller à leur application: la Suisse est connue pour être une des démocraties les plus participatives au monde. Pour ne rien gâcher, les inégalités salariales demeurent remarquablement stables. 

Voilà qui dénote quelque peu avec l'image que la Suisse renvoie à l'étranger: un pays corrompu, islamophobe, qui est le paradis fiscal de l'Europe. 

4. Islande

© iStock

Aaah l'Islande, ses volcans, ses paysages grandioses, son équipe de foot et ses supporters en or. L'Islande a tout pour plaire malgré un climat difficile: le 1er janvier, le soleil se lève à 11h19 pour se coucher à 15h23. Ça fait une petite journée de 4h04 seulement, pas simple. 

Mais l'Islande c'est aussi le pays qui respecte le plus l'égalité hommes-femmes, et ce, pour a 9e année consécutive. Pour te donner un exemple concret, depuis le 1er janvier, les entreprises du pays doivent obtenir une certification prouvant qu'elles respectent l'égalité salariale entre les sexes. Sinon elles sont punies financièrement. Cela en fait le premier pays au monde à légiférer sur l'abolition des inégalités salariales.

C'est aussi le pays le plus accueillant an monde proportionnellement à son nombre d'habitants et l'Islande possède le 16e PIB par habitant au monde selon le FMI. Au niveau de l'éducation, 99% de la population sait lire et écrire. 

3. Danemark

© iStock

On est dans le haut du panier. Les différences d'un pays à l'autre sont très faibles à ce niveau de classement. On remarquera juste que le Danemark est un pays scandinave de plus dans la liste. À l'instar du lagom suédois, le Danemark a son hygge (prononcé "hugueu"), une philosophie de vie, une recette du bonheur. 

Le hygge c'est l'art de prendre un repas entre amis, de se réchauffer au coin du feu avec un chocolat chaut ou même regarder une série Netflix par temps pluvieux. Ce sont tous ces petits instants qui nous apportent du bien-être. Le hygge est un peu au Danemark ce qu'est la notion de Liberté aux États-Unis. C'est un des fondements du pays. Le Danemark possède d'ailleurs son institut du bonheur. 

Certains affirment par ailleurs que le climat froid des pays nordiques et l'homogénéité de leur société les poussent à tisser du lien social et à se sentir bien. 

2. Norvège

La Norvège, c'est d'abord un pays riche qui a su tirer son épingle du jeu en dehors de l'Union européenne. Les ressources naturelles (pétrole en Mer du Nord) lui ont permis d'atteindre un des niveaux de richesse les plus élevés au monde. Il s'agit notamment du 2e pays au monde par rapport au revenu par habitant et le 7e au monde par rapport au PIB par habitant.

La Norvège, c'est aussi un sentiment de sécurité. On ne parle pas ici de sécurité dans les rues, mais du sentiment d'être à l'abri de tout accident et d'être accompagné tout au long de sa vie. Le système de sécurité sociale est performant, l'enseignement est totalement gratuit jusqu'à l'université, les congés parentaux sont longs, une retraite est garantie à 67 ans. Le tout avec un taux d'imposition élevé, mais qui est accepté par la population pour les services rendus par l'État, contrairement à la Belgique.

La météo et le mauvais temps, comme dans les autres pays scandinaves, profitent à la bonne humeur. Là encore, la notion de se serrer les coudes est importante, ce qui renforce le lien social nous l'avons vu. Des études le prouvent. En outre, es Norvégiens déménagent plus, ce qui renforce les connections entre les gens, ils restent aussi à proximité de leur famille. Aussi, le hygge danois (voir ci-dessus) s'applique également en Norvège.

1. Finlande

© iStock

Longtemps caricaturée pour son taux de suicide élevé, son hiver rude et ses habitants introvertis, la Finlande figure à la première place du classement. Un bon de 5 places par rapport au précédent rapport. Cette première place, les Finlandais la doivent principalement aux critères choisis par l'ONU.

Il n'est pas question ici de mesurer la joie ou le rire des Finlandais. Non, les Finlandais excellent surtout dans la qualité de la vie, la richesse du pays, leur confiance dans les institutions, l'égalité salariale ou l'égalité des genres (la Finlande fait d'ailleurs partie du top 3 des pays qui respectent le plus l'égalité hommes-femmes). 

De plus, la Finlande a d'excellents soins de santé, des horaires de travail flexibles et de généreux congés parentaux, aussi bien pour les hommes que pour les femmes. La Finlande, c'est aussi la consécration de l'État providence: 81% des Finlandais ont confiance dans leur école et 75% dans leur justice. 

Chose notable, la Finlande est le seul pays, avec la Norvège, à avoir réussi à faire baisser le nombre de sans-abris entre 2014 et 2016, selon une étude de la Fondation Abbé-Pierre et la Fédération européenne des associations nationales (FEANTSA)

Déjà lu?