Cover image
Un mur de mineurs dans une ferme de minage de l'entreprise Genesis.

© Genesis Mining

Economie

Hash, transactions, blockchain: que font les mineurs de Bitcoin?

Les mineurs sont les éléments qui permettent aux transactions de cryptomonnaies, comme le Bitcoin, d'être effectuées. Comment le font-ils? Voici la réponse.

Précision langagière

Avant toute chose, il est important de préciser que le mot "mineur" désigne deux éléments: la machine qui effectue les calculs autorisant les transactions et le propriétaire de ces machines qui est rémunéré en laissant sa machine travailler.

Le mot mineur est une référence au vrai travail de minage consistant à extraire des minerais précieux du sol. Le minage de monnaies cryptées consiste à extraire - soit à libérer - des monnaies pas encore présentes dans le circuit et à valider des opérations sur le réseau.

Lire: "Mais qui sont les mineurs derrière la Blockchain, le Bitcoin et les cryptomonnaies?"

Trouver le hash

Les appareils de minage sont de puissants ordinateurs sur lesquels est installé un logiciel permettant à une opération d'être accomplie: trouver un hash. Ce hash est une suite de chiffres et de lettres dont la taille varie généralement entre 64 et 256 caractères. Cette méthode de hachage utilise l'algorithme SHA-256 (Secured Hash Algorithm).

Les mineurs trouvent ce hash de façon aléatoire, soit en produisant un nombre très élevé de propositions de suite de caractères à la minute. Ceci jusqu'à ce que l'une de ces suites corresponde à l’entièreté des données présentes dans un bloc d'informations de la blockchain. Une fois ce hash trouvé, la transaction peut être opérée.

Les transactions sont regroupées dans des blocs et sont vérifiés sur chaque "nœuds" du réseau blockchain. Pour effectuer une transaction, les mineurs machine résolvent un puzzle mathématique complexe et ajoutent la réponse dans le bloc. Le premier mineur à obtenir un hachage résultant dans la gamme désirée annonce sa victoire au reste du réseau. Tous les autres mineurs arrêtent immédiatement de travailler sur ce bloc et commencent à essayer de trouver le numéro mystérieux pour le prochain bloc. En récompense de son travail, le mineur propriétaire est rémunéré en Bitcoins.

Lire: "C'est quoi le minage de Bitcoins et comment ça fonctionne?"

Les 6 paramètres qui forment un hash

Un hash est une combinaison de chiffres qui représentent les informations présentes dans un bloc de la chaîne. Pour le construire, 6 paramètres doivent être remplis par le mineur. Les voici:

  • Version: le numéro de version du logiciel Bitcoin
  • Hash du bloc précédent
  • Merkle Root: un hachage représentatif de toutes les transactions incluses dans le bloc
  • Horodatage: heure à laquelle le bloc a été créé
  • Cible: algorithme de preuve de travail pour le bloc
  • Nonce: la chaîne de caractères variable utilisée dans le processus de preuve de travail

© Gizmodo

Exemples de hash

Selon le contenu du bloc d'informations, le hash va changer. Mais en principe, sa forme ressemble à une suite de ce genre: 93ef6f358fbb998c60802496863052290d4c63735b7fe5bdaac821de96a53a9a.

Un hash fait actuellement beaucoup parler dans la cryptosphère. C'est le hash du bloc #528249 qui est le suivant : 00000000000000000021e800c1e8df51b22c1588e5a624bea17e9faa34b2dc4a. Selon certains, le bloc #528249 ressemble au bloc originel duquel découle toute la blockchain du Bitcoin, un bloc appartenant au fondateur du Bitcoin Satoshi Nakamoto. Vu sa taille, personne ne comprend comment le bloc #528249 a été libéré sachant que plus un nombre est long et compte de zéros en début de combinaison, plus il sera dur à trouver. Pour le trouver, des experts estiment qu'il aurait fallu laisser calculer une machine pendant... 2512 ans.

Trois exemples de mineur à circuit intégré:

Matériel

Il existe différents supports matériels permettant d'effectuer du minage de cryptomonnaies (généralement du Bitcoin et de l'Ethereum). Les premières résolutions de transactions pouvaient être faites sur un simple ordinateur mais la difficulté ayant augmenté avec le temps, le matériel a dû évoluer. Le rig de minage a été pas mal utilisé un temps mais ce qui domine actuellement le marché sont les processeurs ASIC, soit des mineurs à circuits intégrés.

Les premières transactions en Bitcoin ont été réalisées en 2010. En 8 ans, le nombre de monnaies cryptées a été multiplié par mille et leurs utilisateurs se comptent aujourd'hui en millions. Le matériel qui supporte les transactions effectuées de nos jours doit impérativement être beaucoup plus puissant qu'à l'aube des monnaies cryptées.

Pour poursuivre votre lecture, nous vous conseillons: "De quoi ai-je besoin pour faire du minage?"

Déjà lu?