Cover image

© Pixabay/Mayur Vavadiya

Economie

L'Inde comptera quasiment 1 million de millionnaires en 2027

En 2017, l'Inde comptait 330.000 millionnaires. La population de millionnaires a plus que doublé par rapport à 2007, indique un rapport du groupe d'études de marché New World Wealth. Selon cette étude, le pays comptera 950.000 millionnaires en 2027.

Cette hausse s'expliquerait principalement à des salaires compétitifs, à une forte croissance économique et un nombre croissant d'entrepreneurs. Il y a dix ans, l'Inde comptait seulement 124.000 personnes fortunées dont l'actif net valait un million de dollars (862.000 euros). La liste actualisée des millionnaires indiens comprend plusieurs jeunes fondateurs de start-up. Parmi ceux-ci, on trouve Ritesh Agarwal du groupe hôtelier Oyo et Kunal Bahl, co-fondateur de la société de commerce électronique Snapdeal.

Mumbai

Certains de ces entrepreneurs font même partie du club des milliardaires. C'est le cas par exemple de Vijay Sharma Shekhar, fondateur de Paytm, ainsi que de Sachin Bansal, co-fondateur de Flipkart.

En 2017, les millionnaires indiens détenaient ensemble 3,9 milliards de dollars (3,36 milliards d'euros), soit 48% de la richesse totale du pays, estimée à 8,2 milliards de dollars (7 milliards d'euros). Au cours de la prochaine décennie, cette richesse devrait tripler pour atteindre 25 milliards de dollars (21,5 milliards d'euros) en 2027.

La plupart des ultra-riches indiens résident à Mumbai. La capitale financière du pays abrite 28 des 119 milliardaires du pays, soit deux fois plus que la capitale administrative du pays, New Dehli. Le reste de la population d'ultra-riches se répartit dans d'autres villes telles que Bangalore, Calcutta, Hyderabad, Pune, Chennai et Guru Gram.

À l'étranger

Plus de 40% des Indiens riches occupent le poste de directeur dans une entreprise. À la fin de l'année 2017, détenir des actions dans des entreprises qu'ils ont aidé à fondé constituait le canal d'investissement le plus important des ultra-riches indiens, représentant un quart de leurs actifs. L'encaisse, les obligations, l'immobilier et les actions représentaient plus de 21%.

L'année dernière, 19% de la richesse indienne était détenue à l'étranger, contre 15% dix ans auparavant. Les destinations principales sont les États-Unis et l'Asie. Un millionnaire indien sur cinq possède également des biens immobiliers à l'étranger. Londres, New York, Singapour et Dubaï sont des destinations populaires pour les résidences secondaires.  

Lire aussi