Angela Merkel

© EPA

Politique

Seehofer et la chancelière Merkel concluent un accord sur l'immigration

En Allemagne, la chancelière Angela Merkel a de nouveau réussi à sauver sa peau - et sa coalition au gouvernement. Merkel et son ministre de l’Intérieur, Horst Seehofer, ont trouvé un compromis sur la politique d'immigration après une longue discussion.

Seehofer, qui est également président de la CSU bavaroise, le parti frère de la CDU de Merkel, avait même offert sa démission dimanche. Merkel et Seehofer se sont heurtés pendant un certain temps sur la question de la politique d'asile du gouvernement allemand.

Des centres de transit pour les demandeurs d'asile dans la zone frontalière

Une dernière tentative de réconciliation semble avoir porté ses fruits. Bien que les détails de l'accord restent vagues, il devrait stopper la migration illégale entre l'Autriche et l'Allemagne. Selon des sources proches des discussions, des centres de transit fermés pour les demandeurs d'asile seront établis dans la zone frontalière. Les demandes d'asile des migrants seraient traitées d'urgence. Ceux qui n'obtiendront pas l'asile seront immédiatement expulsés du pays.

Une possible scission CDU/CSU avait rendu tout le monde nerveux à Berlin

La solution apporte un soulagement à Berlin, car si les deux parties n'étaient pas parvenues à un accord, une coalition politique présente au gouvernement allemand depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale menaçait de se scinder. La rupture aurait également signifié la fin du gouvernement de coalition déjà fragile de la CDU / CSU et du SPD.
Seehofer était depuis longtemps en faveur de la fermeture de la frontière allemande avec l'Autriche. Merkel voulait une solution européenne au problème de l'immigration et semble maintenant se remettre au travail. Seehofer conserve simplement sa fonction ministérielle.

Sur le même sujet :