Cover image

© Amazon Rekognition

Tech

Amazon Rekognition, l'outil de surveillance qui inquiète aux USA

Amazon Rekognition est un outil qui utilise la reconnaissance faciale et la détection d'objets pour trier des images, des photos et des vidéos. Cette application peut reconnaître un individu parmi des milliers de clichés. Mais cet outil inquiète certaines associations qui y voient un outil de surveillance de masse.

30 organisations de défense des droits civils ont signé une lettre commune adressée au géant de la distribution américaine pour lui demander de ne plus fournir son API aux forces de l'ordre américaines. 

Selon des documents obtenus par l'Union américaine des libertés civiles du nord de la Californie (ACLU), Amazon a a fourni son outil de reconnaissance faciale Rekognition aux organismes d'application de la loi de l'Oregon et d'Orlando. Cette application est considérée par l'ONG comme un outil de surveillance de masse, rapporte le Washington Post.

Grave menace

"Une fois qu'un dangereux système de surveillance comme celui-ci est dirigé contre le public, les dégâts sont irréversibles", a prévenu Nicole Ozer, du département technologie et libertés civiles de l'ACLU.

Adressée au fondateur et dirigeant d'Amazon, Jeff Bezos, la lettre a été signée par une trentaine d'organisations dont Electronic Frontier Foundation, Data for Black Lives, Freedom of the Press Foundation et Human Rights Watch.

"Mis entre les mains des gouvernements, Amazon Rekognition se prête à tous les abus", écrivent les signataires. "Ce service représente une grave menace pour les communautés, dont les personnes de couleur et les immigrés, et menace la confiance et le respect qu'Amazon a construits".

Amazon Rekognition

Comment fonctionne cet outil? "Vous fournissez simplement une image ou une vidéo à l'API Rekognition, et le service peut identifier les objets, les personnes, le texte, les scènes et les activités, ainsi que détecter tout contenu inapproprié", écrit Amazon.

"Amazon Rekognition fournit également une analyse faciale et une reconnaissance faciale très précises. Vous pouvez détecter, analyser et comparer des visages pour une grande variété de cas de vérification d'utilisateurs, de catalogue, de comptage de personnes et d'utilisation pour la sécurité publique". Une service qui rappelle de nombreux films de science-fiction donc et qui inquiète à juste titre.

"La reconnaissance faciale menace la liberté des communautés américaines", poursuivent les signataires. "Le gouvernement fédéral pourrait utiliser la technologie de reconnaissance faciale pour traquer continuellement les immigrés".

Déjà lu?