naturists on a beach

© iStock/ManuelVelasco

Lifestyle

Le boom du naturisme

Le naturisme est en vogue actuellement, comme le montrent plusieurs initiatives. En France, pays pionnier de cette pratique, les événements se multiplient, à la faveur de l’amélioration des moyens de communication, mais aussi d’un engouement inédit pour ce qui est considéré comme un véritable mouvement.

Ainsi, un site de locations de vacances « où l'habillement est optionnel », sur le modèle d'Airbnb, a vu le jour il y a 2 mois, NaturistBnB. Ses fondateurs, Petri et Minna Karjalainen, eux-mêmes naturistes, l'ont créé parce qu'ils étaient frustrés de ne pas trouver de logements précisant que les naturistes y seraient particulièrement bienvenus.

NaturistBnB propose déjà un grand nombre de locations de vacances ; on peut y trouver des cabanes dans les arbres, des voiliers, et même des appartements situés dans des capitales.

Paris, nouveau haut-lieu du naturisme

En France, Montalivet ou le Cap d'Agde ne sont plus les seuls hauts-lieux du nudisme, ils ont été rejoints par la capitale française qui propose de plus en plus de lieux pour s'adonner à cette pratique. Jusqu'en 2017, seuls quelques clubs et une piscine proposaient à leur clientèle de profiter de leurs équipements nus. Mais au cours de l'été dernier, une expérience a été menée dans un espace de 7300 m² appartenant à la mairie de Paris, au Bois de Vincennes, au sud-est de la capitale. Chaque jour, ce lieu a été fréquenté par 300 à 750 naturistes, et compte tenu de ce succès, la municipalité de Paris a décidé de renouveler l'expérience cette année.

C’est aussi l’année dernière qu’un premier restaurant naturiste a ouvert ses portes dans la Ville Lumière, le  O’Naturel. (Mais dans ce domaine, Londres avait devancé la capitale française, puisque son premier restaurant nudiste, le Bunyadi, avait été lancé en 2016).

Le 5 mai dernier, le musée du palais de Tokyo a organisé une visite gratuite naturiste de son exposition “Discorde, fille de la nuit”, une première pour une institution culturelle française. Seulement 161 personnes ont pu y participer, mais l’intérêt manifesté pour cet événement avait été très grand, avec plus de 25 000 personnes qui s’étaient dites intéressées sur Facebook, et 3 500 autres qui s’étaient déclarées candidates pour y participer.

"Un vrai besoin au niveau urbain"

L’Association des naturistes de Paris (ANP), créée en 1953, est très souvent étroitement associée à ces événements, quand elle n’est pas leur initiatrice. Ces derniers temps, elle a multiplié ces manifestations. Le 12 mai prochain, elle organise le premier spectacle humoristique naturiste de Paris, avec le concours du comique Fred Brulé.

Son vice-président, Cédric Amato, explique que grâce à une amélioration de la communication, le naturisme est de plus en plus visible, et qu’il se développe en conséquence. “A une époque, il fallait communiquer mais de manière à ce que ça ne se sache pas trop. Depuis trois-quatre ans, il y a une vraie ouverture. Les médias parlent davantage de naturisme comme d’un bien-être. De plus en plus de jeunes le pratiquent et nous communiquons aussi de manière plus forte”, dit-il. “2018 va être l’année du naturisme. Nous allons bouleverser les habitudes et la pensée”, ajoute-t-il, expliquant que le nudisme n’est pas une mode, mais “un vrai besoin au niveau urbain”, avec une véritable influence politique : “Nous ne sommes plus une minorité. On montre de plus en plus que nous sommes un électorat important dans Paris. On a récemment rencontré la maire de Paris, Anne Hidalgo, qui nous a dit qu’elle nous soutenait”.

20 millions d'adeptes en Europe

On estime que dans toute l'Europe, le tourisme naturiste concerne chaque année environ 20 millions de personnes. En Hollande,on recense 50.000 membres d'associations, en France, on en compte 20.000 et en Espagne, 3.000.

La France est une pionnière du naturisme, avec 500 espaces (plages, campings, centres de vacances…) autorisés, ce qui fait d’elle la première destination du monde pour les nudistes. 2,6 millions de Français s’adonnent à cette pratique. Mais celle-ci est aussi très populaire en Allemagne, surtout dans l’Est du pays. La première plage naturiste dans le pays date de 1920 et rien que dans la ville de Munich, on en trouve 6.

Sur le même sujet :