Bitcoin accepted here

© iStock/thamerpic

Economie

Monnaie virtuelle ? Une startup suisse lance des billets de bitcoin

Jeudi dernier, Tangem, une startup suisse basée à Zoug, a annoncé qu’elle allait émettre des billets pour le Bitcoin à Singapour. Mais il ne s’agit pas de  billets conventionnels, mais de “billets intelligents”.

Dans un communiqué, Tangem, qui fabrique ces billets elle-même, explique qu’ils ont été conçus pour améliorer "la simplicité et la sécurité dans l’acquisition, la détention et la circulation des cryptomonnaies aussi bien pour les utilisateurs sophistiqués que les nouveaux".

Des billets intelligents

Comme les billets de banque, les “billets intelligents” Bitcoin sont fabriqués en papier. Mais ils ressemblent plutôt à des cartes sur lesquelles il est possible de stocker des unités de bitcoin. Leur coût de fabrication est suffisamment modeste pour permettre l’émission de très faibles dénominations. Deux dénominations ont été imprimées dans un premier temps : 0,01 bitcoin (dont le cours actuel avoisine 76,80 euros), et 0,05 bitcoin (environ 384 euros).

Une grande commodité

Et à ceux qui considèrent qu’une monnaie virtuelle devrait se passer d’une représentation physique, la startup met en avant leur facilité d'utilisation, qui ne nécessite pas l'intervention d'infrastructures particulières ou d'applications complexes. Un simple smartphone peut être employé pour vérifier la validité des “smartnotes”.

Comme les billets conventionnels, ces derniers assurent un transfert de propriété gratuit, anonyme et instantané. Ils comportent une puce S3D350A fabriquée par Samsung Semiconductor, et selon la startup, le stockage de valeur est garanti par une certification électronique et cryptographique, impliquant l’usage de clés privées qui interdisent toute duplication du portefeuille. Une société de sécurité suisse, Kudelski Group a effectué un audit de sécurité de l'architecture des billets intelligents, et en conserve le code, afin de fournir une couche de sécurité supplémentaire.

Opendime proposait déjà un support physique

Tangem va émettre un premier lot de 10.000 billets, qui seront distribués à des partenaires et distributeurs du monde entier.

En dehors de la Suisse, Tangem dispose d’un bureau à Singapour. Ses unités de production sont basées en Corée du Sud et en Chine. La R & D est quant à elle menée à Taiwan, en Russie et en Israël.

Elle n’est pas la seule à proposer un support physique pour les monnaies virtuelles. Une autre startup, Opendime, propose une clé USB bitcoin qui agit comme un portefeuille numérique.

Sur le même sujet :