Cover image

© epa

Tech

Facebook va lancer son propre service de rencontres, et c'est Tinder qui trinque

Mark Zuckerberg veut maintenant lancer sur Facebook un service de rencontres à part entière, mais inhérent au réseau social. Son annonce a évidemment fait l'effet d'un tremblement de terre sur la planète Tinder, Meetic et compagnie.

Le scandale Cambridge Analytica, autour de la fuite de données personnelles, n'a pas l'air d'avoir ébranlé Facebook. Après avoir publié il y a quelques jours d'excellents résultats trimestriels, avec une hausse surprenante du nombre d'utilisateurs mensuels actifs, le réseau social veut maintenant développer un tout nouveau service pour ses utilisateurs. 

Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook, a ainsi annoncé ce mardi soir, lors de la conférence annuelle des développeurs de son réseau social (F8) à San José en Californie, son intention de se lancer sur le marché des sites de rencontres. Plus de 200 millions d'utilisateurs ayant indiqué sur leur profil qu'ils sont célibataires, sur les quelque 2 milliards que compte Facebook.

Chute considérable en bourse

Au passage, Zuckerberg a livré quelques détails sur cette fonctionnalité future. Il s'agira d'un service de messagerie textuelle uniquement, inhérent à Facebook. Les célibataires pourront se créer un "profil de rencontre", distinct de leur profil habituel, et verront ensuite s'afficher dans la base de données de leur profil des partenaires potentiels recommandés par Facebook. 

Zuckerberg ne cache pas son ambition: il veut aider les gens à trouver l'Amour, avec un grand A. "[Ce service] sera destiné à construire des relations authentiques et durables, pas seulement des plans d'un soir", a-t-il ainsi assuré.

S'il n'a précisé, pour l'instant, aucune date pour l'ouverture de ce nouveau service, les applications de rencontres en subissent déjà de plein fouet les conséquences. Immédiatement après son annonce, Match Group a vu le prix de son action chuter de plus de 19 % à la bourse de Wall Street, rapporte le site Quartz. Ce grand groupe possède Tinder, Meetic, Match, OKCupid, PlentyOfFish, OurTime, Pairs et bien d'autres services de rencontres, qui se trouveront alors tous en concurrence directe avec Facebook.

Lisez aussi: