Cover image

© epa

Tech

Jan Koun, le co-fondateur de WhatsApp, démissionne et quitte la galaxie Facebook 

Jan Koun, co-fondateur de WhatsApp, a annoncé ce lundi qu'il démissionnait. Il quitte ainsi la galaxie Facebook qui a racheté le service de messagerie il y a 4 ans pour 19 milliards de dollars. Jan Koun ne serait pas d'accord avec les méthodes de Facebook concernant l'utilisation des données personnelles des utilisateurs. 

Jan Koun, le co-fondateur de WhatsApp, a annoncé ce lundi qu'il démissionnait. Il quitte ainsi l'empire de Facebook contrôlé par Mark Zuckerberg. Pour rappel, Facebook avait racheté le service de messagerie pour 19 milliards de dollars en 2014. 

Les raisons du départ de Jan Koun sont expliquées par le Washington Post. Selon le journal américain, le co-fondateur de WhatsApp est un farouche défenseur des données privées des utilisateurs. Suite au scandale de Cambridge Analytica, Jan Koun aurait décidé de quitter le navire, en désaccord avec les plans de Mark Zuckerberg concernant WhatsApp. Facebook veut en effet utiliser de plus en plus de données personnelles des utilisateurs et affaiblir son système de cryptage. Sur sa page Facebook, Jan Koun a préféré ironiser sur son départ. Il explique prendre congé pour "se consacrer à la collection de Porsche anciennes, à la mécanique et à la pratique du Frisbee." 

Plus de publicités

Depuis le rachat de WhatsApp par Facebook, Mark Zuckerberg a toujours tenté de rentabiliser le service de messagerie. Car contrairement à Facebook, il n'y a pas de pub sur WhatsApp. Mais la présence de publicités impliquerait une plus grosse utilisation des données des utilisateurs. Et désormais, avec le départ de Jan Koun du conseil d'administration, Facebook va sans doute pouvoir mettre en pratique sa stratégie. C'est un plan que Zuckerberg prend très à coeur vu que WhatsApp compte plus d'un milliard d'utilisateurs. 

Mais malgré tout, Mark Zuckerberg a remercié le co-fondateur de WhatsApp avec qui il travaille en étroite collaboration depuis maintenant 4 ans: "Je vous suis reconnaissant pour tout ce que vous avez fait pour aider à connecter le monde, et pour tout ce que vous m'avez appris, y compris en ce qui concerne le cryptage et sa capacité à prendre le pouvoir des systèmes centralisés et à le remettre entre les mains des gens" dit-il avant d'assurer que "ces valeurs seront toujours au coeur de WhatsApp."

Lire aussi: