Cover image
Boyan Slat

© epa

Tech

La première machine qui veut nettoyer les océans prendra la mer cet été

Lancé par l'écologiste néerlandais Boyan Slat, le projet The Ocean Cleanup a pour ambition de récolter avec une machine flottante les 80.000 tonnes de déchets plastiques qui étouffent les océans de la planète. Cet système sera lancé cet été sur le Pacifique nord depuis la Californie.

L'objectif de The Ocean Cleanup: nettoyer les 1,8 trillion de déchets plastiques qui flottent à la surface des océans et forment le Vortex de déchets du Pacifique nord. Ce sont quelques 80.000 tonnes étalées sur 1,5 million de kilomètres carrés.

Le système devrait flotter sur l'océan entre Hawaï et la Californie et devraient récolter, selon les experts, environ 40.000 tonnes de plastique en cinq ans. Le dispositif consiste en un assemblage de tubes qui flotteront à la surface de l'océan. Sur ces tubes d'une douzaine de mètres seront pendus des filets qui draineront et récolteront les plastiques.

"Améliorer les choses"

À 23 ans, Boyan Slat a confiance en l'écologie, la technologie et la planète. À l'inverse d'une certaine tendance fataliste, le Néerlandais pense qu'il est encore possible de lutter contre la pollution des mers. "Le problème de la pollution plastique a toujours été décrit comme quelque chose d'insoluble", explique Boyan Slat à The Independent.

"L'histoire a toujours été "OK, nous ne pouvons pas le nettoyer - le mieux que nous puissions faire, c'est de ne pas l'aggraver". Pour moi, c'est un message très peu inspirant. (...) Ce que j'espère vraiment, c'est que le nettoyage de l'océan au cours de ce siècle peut être le symbole que la technologie peut améliorer les choses."

Déjà lu?