Cover image

© iStock

Tech

La Russie va bloquer l'application Telegram à cause de son cryptage

Un tribunal de Moscou a approuvé une demande de l'organisme régulateur des médias russe visant à bloquer immédiatement l'application de messagerie Telegram.

Telegram est l'une des applications de messagerie instantanée les plus sécurisées au monde et il est impossible pour les autorités de savoir ce qui s'échange sur ce réseau. Cette protection dérange considérablement le Kremlin. Pour le FSB, la principale agence de sécurité russe, Telegram est simplement la messagerie préférée des "organisations terroristes internationales en Russie", écrit la BBC ce vendredi.

L'organisme régulateur des médias russe a demandé à ce l'application soit bloquée en Russie parce que l'entreprise refuse de donner les clés de chiffrement utilisées pour brouiller les messages. L'argument avancé par les autorités russes est qu'ils doivent surveiller les terroristes potentiels.

"Sans fondement"

Telegram avait jusqu'au 4 avril pour remettre les clés de chiffrement. Mais la société a refusé et déclaré que la façon dont le service avait été construit ne leur permettait pas d'avoir accès aux clés de chiffrement des clients. L'avocat de Telegram, Pavel Chikov, a déclaré que la tentative officielle d'empêcher l'utilisation de l'application en Russie était "sans fondement".

L'application est pourtant largement utilisée par les autorités russes, rapporte l'agence de presse Reuters. Mais elle a aussi été utilisée par le kamikaze qui a tué 15 personnes dans un métro de Saint-Pétersbourg en avril dernier. Ce dernier a utilisé l'application pour communiquer avec des complices, a déclaré le FSB l'année dernière.

Ce blocage de l'application est hautement surveillé par les experts des marchés financiers et par les investisseurs car Telegram réalise actuellement la plus importante offre de monnaie virtuelle au monde (ICO). La société a jusqu'à présent déjà recueilli 1,7 milliard de dollars en pré-vente.

Déjà lu?