Cover image

© epa

Politique

La compagne de Charles Michel invitée à s'exprimer sur le dossier des F-16 de la Défense

L'affaire du renouvellement ou non des F-16 fait toujours parler d'elle. Le ministre de la Défense doit s'exprimer sur des audits internes réalisés pour mettre a lumière sur ce dossier nébuleux. Et en attendant, la compagne de Charles Michel est appelée à être entendue à la commission Défense sur demande du cdH. 

Depuis mi-mars, la question des F-16 a déjà fait beaucoup d'encre, et égratigné plusieurs personnes internes au ministère de la Défense, et à l'armée. Aujourd'hui Steven Vandeput (N-VA), le ministre de la Défense, doit présenter les réultats d'audits devant la Chambre. Et c'est aussi aujourd'hui que la présidente de la commission de la Défense, Karolien Grosemans (N-VA) a convoqué une trentaine de personnes pour qu'elles soient entendus dans le cadre de la Commission d'enquête sur le dossier du remplacement des F-16 belges. Mais le hic aujourd'hui? La compagne de Charles Michel, Amélie Derbaudrenghien, proche collaboratrice de la ministre du Budget, Sophie Wilmès est aujourd'hui appelée à être entendue elle aussi.

Qui s'y frotte s'y pique

On dirait que ce dossier est une affaire dont seule la Belgique a le secret. Et souvent dans ce genre de cas, c'est "qui s'y frotte s'y pique". Mais, avant toute chose, si tu es un peu largué et que tu te demandes encore quel est le problème avec ces F-16, voici un bref rappel des faits. En gros, nos F-16 commencent à se faire vieux, et le ministre de la Défense, Steven Vandeput (N-VA) est aujourd'hui chargé, enfin, ce depuis un moment déjà, de trouver un avion successeur aux F-16. Mais il reste, au-delà de l'appel d'offre réalisée pour trouver le candidat parfait, la question de savoir, peut-on prolonger la vie de ces F-16? Est-il indispensable de les remplacer? Sont-ils si vieux que ça?

Obsolètes ou pas les avions?

Pour répondre à cette question, une étude avait été réalisée par Lockheed Martin, une société qui serait en réalité en mesure de fournir des nouveaux avions à l'armée belge, des F-35. Dans la course au remplacement de nos F-16, il y a également le Typhoon de l'Européen Eurofighter, le Rafale du constructeur français Dassault. Mais le problème dans cette histoire c'est que selon les socialistes flamands, nos avions ne seraient pas aussi vieux que ce que le Ministre a bien voulu dire. Mais pour l'opposition, quand on parle d'un contrat de 15 milliards d'euros, il faut pouvoir être sûr. À l'époque des documents avaient fuité remettant en cause l'âge avancé des F-16 selon Vandeput et selon ce dernier, ces documents lui auraient été cachés. Depuis ce temps, la question est: Vandeput a-t-il menti ou ne savait-il vraiment pas? Entre temps, des audits ont été réalisés et c'est aujourd'hui que le ministre de la Défense va les présenter. Et nous aurons la réponse à cette question: y'a-t-il eu une sorte de conspiration pour remplacer à la hâte les F-16, ou est-ce que Vandeput ne savait vraiment rien? Bref, on devrait savoir aujourd'hui ce qu'il en est concrètement pour le futur de nos F-16 belges et pour celui du ministre de la Défense.

Le cdH veut voir Amélie

Karolien Grosemans (N-VA), la présidente de la commission, a envoyé une invitation à une trentaine de personnes pour parler lors de la commission Défense. Parmi ces trente personnes, la compagne de Charles Michel a été invitée à être entendue. Chaque parti a dû établir une liste au préalable des personnes qu'ils voulaient entendre lors de cette commission. Eh bien, pour le CDH, c'est notamment Amélie Derbaudrenghien, la compagne du Premier ministre qui devra être entendue. Le fait que CDH ait demandé la présence de Derbaudrenghien est extrêmement douloureux et n'a pas été apprécié par Charles Michel. Selon le journal De Tijd, il a été convenu à de manière informelle que le personnel des cabinets autres que la Défense ne devrait pas venir à l'audience et il a également été précisé qu'il ne s'agissait pas là d'une commission d'enquête.

Déjà lu?