Cover image

© iStock

Economie

L'eau du robinet en Wallonie présenterait un taux de plomb supérieur à la norme autorisée

Le taux de plomb dans l'eau du robinet en Wallonie est supérieur aux normes européennes autorisées. En fonction du distributeur, elle est même jusqu'à cinq fois supérieur à la la norme autorisée. Et trop de plomb peut nuire à la santé. 

La qualité de l'eau du robinet en Belgique est plutôt bonne, mais selon le dernier rapport de la DGO3 (Service public de Wallonie-Environnement) sur la qualité des eaux destinées à la consommation humaine, 5,2 % des eaux du robinet wallonnes présentent un taux de plomb supérieur aux normes autorisées, comme le souligne la DH ce mardi matin.

Un taux de conformité diminué

En effet, 16.252 contrôles au robinet et 3.248 sur compteurs et cuisines ont été réalisés entre 2014 et 2016. Et dans 39 % des cas, du plomb a été détecté, parmi lesquels, 7,8 % des contrôles dépassaient la norme autorisée. Pire encore, dans 1,2 % des cas, le taux était plus de cinq fois supérieur à la norme autorisée, écrit encore le SPF-Environnement dans son rapport. Mais si les chiffres inquiètent, il faut avant tout savoir que depuis 2013, le taux de conformité en plomb respecte la norme européenne et a donc fortement diminué. Ainsi, le taux maximum autorisé est passé de 20 microgrammes à 10 pour un litre d'eau.

Problème pour la santé publique

Le souci, c'est que l'accumulation de plomb via l'eau d'alimentation dans le corps n'a rien d'anodin même si il conduit très rarement à des cas d'intoxication. Chez les enfants, elle peut entraîner de l'anémie, voire des troubles neurologiques. Tandis que chez l'adulte, le plomb peut être responsable de douleurs abdominales, troubles neurologiques ou anémie. Il peut aussi être à l’origine d’hypertension artérielle. Ces effets sont rares, mais il est tout de même plus prudent d'en être averti.

Lire aussi: